LAVAL, Qc - La police de Laval n'exclut pas qu'il y ait eu erreur sur la personne dans le dossier du meurtre de Lida Phon, cette mère de famille de 32 ans dont le corps a été retrouvé criblé de balles dimanche matin dans le quartier Chomedey.

Son mari, Ziad Ziade, également âgé de 32 ans, a des contacts avec le milieu criminel, selon la porte-parole du service de police, Nathalie Lorrain. L'homme d'origine libanaise a d'ailleurs été condamné en 2000 pour production et trafic de stupéfiants.

C'est M. Ziade qui a contacté les policiers dimanche matin, disant avoir retrouvé sa femme gisant au volant de sa BMW dans le garage de la maison familiale.

Les thèses de l'erreur d'adresse ou du drame conjugal sont également considérées par les enquêteurs.

Le meurtre serait survenu dans la nuit de samedi à dimanche, alors que Mme Phon revenait d'une soirée dans sa famille.

D'après les premiers éléments d'enquête, au moins 10 coups de feu ont été tirés en direction du véhicule. Les voisins n'ayant rien entendu, la police croit qu'un silencieux a pu être utilisé.

La noirceur et le fait que les vitres de la voiture étaient teintées renforcent la thèse de l'erreur sur la personne.

Soulignons que l'enfant du couple, âgé de 10 ans, ne se trouvait pas dans la maison au moment du drame.

C'est le deuxième meurtre à survenir depuis le début de l'année à Laval.

Il y a deux semaines, un membre d'un gang de rue a été abattu devant sa résidence, dans le même quartier.