NOUVELLES

Manitoba:retrait de l'avocat qui préside l'enquête sur la juge photographiée nue

27/08/2012 04:24 EDT | Actualisé 27/10/2012 05:12 EDT

WINNIPEG - L'avocat indépendant qui présidait l'enquête de la magistrature sur une juge du Manitoba impliquée dans une affaire sexuelle a présenté sa démission.

Le Conseil canadien de la magistrature (CCM) a indiqué lundi que le remplaçant de Me Guy Pratte serait nommé le plus rapidement possible, afin de s'assurer que les audiences se poursuivent d'une façon «juste et prompte».

Un comité du Conseil se penche sur la conduite de la juge Lori Douglas, dont les photos érotiques se sont retrouvées sur Internet en 2003.

Mme Douglas et son époux, Jack King, étaient alors tous deux avocats en droit de la famille au sein du même cabinet. M. King avait téléchargé des photos osées de son épouse sur un site Web consacré aux relations sexuelles entre hommes noirs et femmes blanches.

L'avocate de Mme Douglas avait demandé à la Cour fédérale de mettre fin à l'enquête du Conseil de la magistrature, plaidant que l'interrogatoire mené par l'avocat du CCM, George Macintosh, était trop agressif et biaisé.

Me Guy Pratte avait publiquement partagé ces inquiétudes, arguant que le Conseil ne pouvait agir à la fois comme juge et partie.

Le conseil avait refusé d'accéder aux demandes de l'avocate de Lori Douglas, faisant valoir qu'il faisait partie de son mandat de faire subir des interrogatoires serrés aux témoins.

PLUS:pc