NOUVELLES

Le lieutenant-général Thomas Lawson nouveau chef d'état-major canadien

27/08/2012 12:40 EDT | Actualisé 27/10/2012 05:12 EDT

Le lieutenant-général Thomas Lawson, numéro deux du Commandement de la défense aérospatiale d'Amérique du Nord (Norad), va devenir le nouveau chef d'état-major canadien, a annoncé lundi le gouvernement de Stephen Harper.

Commandant adjoint du Norad depuis juillet 2011, il doit succéder au général Walter Natynczyk --en poste depuis quatre ans-- "au cours des prochaines semaines", a indiqué Ottawa. Actuellement général de corps d'armée, il sera également élevé au rang de général, l'échelon le plus élevé dans la hiérarchie militaire.

Le Premier ministre Stephen Harper a salué dans un communiqué un chef "parfait pour les Forces armées canadiennes (qui) apportera une vision claire et des valeurs fortes dans son nouveau rôle".

La nomination de ce pilote de chasse de 54 ans intervient alors que l'armée canadienne a achevé depuis un an une mission de combat particulièrement coûteuse, financièrement et humainement, en Afghanistan. Un millier de soldats à la feuille d'érable restent déployés dans le pays, mais au seul titre de formateurs de l'armée afghane.

Et pour Douglas Bland, spécialiste des questions militaires à l'Université Queen's, le plus grand défi du général Lawson sera "l'argent" en ayant à diriger le plus important renouvellement de navires et d'avions de chasse de l'histoire du pays.

"Si le gouvernement est intéressé par la défense du littoral canadien, par la poursuite de ses revendications dans l'Arctique, par la mise en oeuvre d'opérations plus près du pays comme dans les Caraïbes, ainsi que par un partenariat plus rapproché avec les Etats-Unis, alors le choix d'un commandant ayant des relations privilégiées avec les Américains grâce au Norad est ce qui s'impose", a remarqué l'expert.

Sorti du Collège Militaire Royal du Canada en 1979, le lieutenant-général Lawson a servi dans l'armée de l'air canadienne en Allemagne, aux Etats-Unis et au Canada, avant de diriger en 1998 le 412e escadron. Promu colonel en 2003, il a été affecté deux ans plus tard à la mise en place de l'état-major interarmées stratégique.

sab-amc/via

PLUS:afp