NOUVELLES

Le fondateur de Best Buy pourra présenter une offre d'achat pour la chaîne

27/08/2012 01:26 EDT | Actualisé 27/10/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Best Buy et son fondateur et ancien président du conseil Richard Schulze ont indiqué lundi avoir conclu une entente qui permettra à M. Schulze d'essayer d'acheter la plus importante chaîne de produits électroniques aux États-Unis.

Cette annonce a fait grimper l'action de Best Buy (NYSE:BBY) de 3,5 pour cent, lundi avant-midi à la Bourse de New York, où elle s'échangeait à 17,91 $ US.

Best Buy, qui exploite aussi au Canada la bannière Future Shop, a affirmé que l'entente permettrait à M. Schulze d'avoir accès à des documents financiers confidentiels et de constituer un groupe d'investisseurs avec des commanditaires privés pour déposer une offre. L'ancien président du conseil détient déjà une participation de 20 pour cent dans l'entreprise.

Cette entente marque la première avancée vers une offre formelle de M. Schulze pour la compagnie, alors que Best Buy tente de renverser la tendance à la baisse de ses résultats et de s'ajuster à un nouveau chef de la direction. Plus tôt ce mois-ci, le fondateur avait laissé entendre qu'il pourrait verser entre 24 $ US et 26 $ US par action pour la chaîne. Best Buy avait dit envisager une telle proposition.

Le détaillant a affirmé que l'accord établit un processus non exclusif en vue d'une offre d'achat tout en protégeant les intérêts de tous les actionnaires. M. Schulze a souligné que l'entente lui permettrait d'examiner les finances de l'entreprise en détail.

En vertu de l'entente dévoilée lundi, M. Schulze et ses partenaires potentiels auront 60 jours pour présenter une proposition complète.

PLUS:pc