NOUVELLES

La crise de l'UE doit mener à "un plus grand rôle" de l'Asie-Pacifique (USA)

27/08/2012 02:51 EDT | Actualisé 27/10/2012 05:12 EDT

La crise de la zone euro doit conduire la région Asie-Pacifique à jouer "un plus grand rôle" sur la scène économique mondiale, a affirmé lundi Lael Brainard, sous-secrétaire au Trésor américain chargée des questions internationales.

"La crise en Europe ne fait que renforcer la nécessité pour les économies émergentes (...) de la région Asie-Pacifique de jouer un plus grand rôle" économique, a déclaré Mme Brainard lors d'une conférence téléphonique consacrée au sommet du Forum de coopération économique Asie-Pacifique (Apec), qui doit s'ouvrir le 2 septembre à Vladivostok, dans l'Extrême-Orient russe.

"L'Apec assure désormais la moitié de la croissance mondiale et reçoit 60% des exportations américaines. Un leadership économique puissant venant de cette région est vital", a ajouté Mme Brainard, insistant sur l'importance de ce "rééquilibrage".

La sous-secrétaire au Trésor a également annoncé que Washington continuerait, à Vladivostok, à "consulter ses partenaires" sur le projet du "Partenariat transpacifique" (TPP) lancé en 2005.

Le TPP a pour but de créer la plus grande zone de libre échange au monde. En l'état actuel des négociations entre les 11 pays qui y participent, cette zone rassemblerait près de 800 millions de consommateurs. La Chine, deuxième économie mondiale, s'en est pour l'instant tenue à l'écart.

Fondée en 1989 à l'initiative de l'Australie, l'Apec rassemble 21 pays riverains de l'océan Pacifique.

jt/mj/bdx

PLUS:afp