NOUVELLES

Hollande demande à l'opposition syrienne de "constituer un gouvernement provisoire"

27/08/2012 12:14 EDT | Actualisé 27/10/2012 05:12 EDT

PARIS - PARIS (Sipa) — Le président français François Hollande a demandé lundi à l'opposition syrienne de "constituer un gouvernement provisoire" qui sera reconnu par Paris en tant que "représentant légitime de la nouvelle Syrie".

Par ailleurs, la France et ses alliés restent "très vigilants" pour "prévenir l'emploi d'armes chimiques par le régime (de Damas, NDLR), qui serait pour la communauté internationale une cause légitime d'intervention directe", a-t-il lancé lors de l'ouverture de la Conférence des ambassadeurs, à l'Elysée.

"La France demande à l'opposition syrienne de constituer un gouvernement provisoire, inclusif et représentatif, qui puisse devenir le représentant légitime de la nouvelle Syrie. Nous engageons nos partenaires arabes à accélérer cette démarche. Et la France reconnaîtra le gouvernement provisoire de la nouvelle Syrie dès lors qu'il aura été formé", a déclaré le chef de l'Etat.

La France apporte "un soutien appuyé à ceux qui oeuvrent sur le terrain pour une Syrie libre, démocratique, respectueuse des droits de l'Homme (...), notamment ceux qui organisent les zones libérées sur le territoire syrien", a-t-il ajouté. Paris travaille sur "l'initiative des zones tampons proposées par la Turquie", a-t-il précisé.

M. Hollande a aussi dit continuer "autant que nécessaire le travail de pression et de conviction au Conseil de sécurité (des Nations unies, NDLR) pour parvenir à un consensus de la communauté internationale" sur la Syrie. La Russie et la Chine ont posé leur veto à trois projets de résolution qui auraient ouvert la voie à des sanctions contre le régime du président Bachar el-Assad.

AP-sc/st

PLUS:pc