NOUVELLES

Éclosion de légionellose : le maire Labeaume lance un ultimatum

27/08/2012 04:41 EDT | Actualisé 26/10/2012 05:12 EDT

Le maire Régis Labeaume a lancé lundi un ultimatum aux propriétaires des tours de refroidissement ciblées par les autorités de la santé publique. Si, d'ici jeudi, ces tours des bâtiments ne sont pas nettoyées, la Ville imposera le cadenas aux propriétaires fautifs, a-t-il dit.

Le maire de Québec ajoute que la Ville sera « coercitive à partir de jeudi » et que l'entretien des tours de refroidissement n'est pas la responsabilité de la Ville.

Les autorités ont inspecté jusqu'à maintenant une centaine de tours de refroidissement dans la région de Québec. Parmi celles-ci, une trentaine seront inspectées de nouveau à partir de mardi.

Elles sont situées dans le périmètre d'où proviennent les 107 personnes touchées, soit les quartiers Saint-Jean-Baptiste, Saint-Sauveur, Saint-Roch et le Vieux-Limoilou.

Trois nouveaux cas

La Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale rapportait lundi trois nouveaux cas de légionellose à Québec. Le bilan s'élève donc pour l'instant à 107 cas de contamination, dont 8 se sont avérés mortels.

Selon le directeur régional de la santé publique, le Dr François Desbiens, d'autres cas potentiels ayant été déclarés par des médecins font l'objet d'une enquête.

L'adjointe à la direction régionale de santé publique, Marie Simard, a pour sa part souligné que les centres hospitaliers offrent une bonne collaboration, que ce soit en mode ambulatoire ou par service ambulancier. Elle a ajouté qu'ils ont tous préparé un plan de contingence.

Mme Simard assure que le Centre de santé et de services sociaux de la Capitale-Nationale est en contrôle de la situation. Il n'y a pas lieu de parler d'achalandage majeur dans le milieu hospitalier, affirme-t-elle.

PLUS: