NOUVELLES

Art Garfunkel revient sur son passé musical

27/08/2012 12:15 EDT | Actualisé 27/10/2012 05:12 EDT

Les admirateurs d'Art Garfunkel pourront bientôt plonger dans l'univers musical de l'auteur-compositeur-interprète grâce à The singer, une compilation essentiellement composée de vieilles chansons qui sortira mardi.

Cette réflexion sur le passé n'empêche toutefois pas l'ex-membre du duo Simon and Garfunkel, qui lutte depuis deux ans contre une parésie des cordes vocales et qui est récemment remonté sur scène après une longue absence, de s'interroger sur son avenir en tant que musicien.

En entrevue téléphonique avec La Presse Canadienne, le lauréat de six prix Grammy a assuré qu'il était guéri à 95 % et que, malgré un peu de nervosité lors de son grand retour sur les planches plus tôt en août au Massachusetts, il était convaincu qu'il triompherait de la maladie. Mais le rétablissement du chanteur de 70 ans, qui a aussi écrit de la poésie et été en nomination aux Golden Globes, n'est pas la seule chose qui l'empêche de retourner en studio pour enregistrer un album complet de nouvelles pièces.

Nostalgique de l'époque de l'enregistrement analogique, Art Garfunkel est dégoûté par le piratage musical et hésite à se lancer dans la création d'un nouveau disque sans savoir s'il pourra être payé et si le public appréciera son travail. Il n'est donc pas certain de ce qu'il fera après sa présente tournée.

The singer compte 34 pièces écrites durant la carrière solo de l'artiste et ses années avec Paul Simon, dont The sound of silence, I only have eyes for you, Scarborough fair/canticle et Bridge over troubled water. Deux nouveautés, Lena et Long way home, respectivement composées par Randy Sharp et sa fille, Maia Sharp, complètent l'opus.

L'une des pièces de l'album dont M. Garfunkel est particulièrement fier est une version en spectacle de Kathy's song enregistrée durant la tournée Old friends qu'il a effectuée avec Paul Simon en 2004.

« La manière dont Paul joue de sa guitare acoustique Martin m'émeut et me fait chanter de façon charmante, a-t-il affirmé. Je chevauche cette guitare comme un jockey sur un cheval qui connaît un printemps fabuleux. »

PLUS: