NOUVELLES

Afghanistan : sanctions administratives contre des soldats qui ont uriné sur des cadavres

27/08/2012 04:07 EDT | Actualisé 26/10/2012 05:12 EDT

Une année après les faits, l'armée américaine a annoncé que les soldats américains qui ont uriné sur des cadavres d'Afghans subiront des sanctions administratives.

Ces sanctions peuvent être des réprimandes, des pertes de grade ou des retenues de solde, a indiqué l'armée. Aucune procédure criminelle n'a pour l'instant été déclenchée.

« Les sanctions précises ne seront pas rendues publiques, car il s'agit d'une punition non judiciaire dans le cadre d'une procédure administrative », a affirmé l'armée dans un communiqué.

Les trois soldats du corps des Marines, dont l'identité n'a pas été révélée, avaient plaidé coupables.

Par ailleurs, l'armée a annoncé lundi que six autres soldats avaient reçu des sanctions administratives pour avoir brûlé plusieurs copies du Coran et d'autres documents religieux.

L'incinération des Corans en février 2012 avait déclenché une série d'émeutes et d'attaques contre les troupes américaines. Près de 30 personnes avaient été tuées dans ces violences.

Rappel des faits

Le 27 juillet 2011, quatre soldats se sont filmés en train d'uriner sur trois corps d'Afghans. Les vidéos ont été diffusées sur Internet le 11 janvier 2012.

Les soldats effectuaient une opération contre les talibans dans le district de Musa Qala, dans le Helmand (sud-ouest de l'Afghanistan).

Les images avaient provoqué l'indignation dans le monde entier. Le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta avait qualifié l'acte de « lamentable ».

Pour sa part, le président afghan Hamid Karzaï avait qualifié le comportement des Marines d'« inhumain ».

Quelques jours après la diffusion de la vidéo, Abdoul Mansour, un soldat afghan de 21 ans, a ouvert le feu sur un groupe de militaires français. Cinq soldats français ont été tués et une quinzaine d'autres blessés.

Abdoul Mansour avait déclaré lors de son interrogatoire avoir agi « à cause de la vidéo sur laquelle des soldats américains urinaient sur des cadavres », selon des sources sécuritaires à Kaboul.

L'armée américaine a été éclaboussée par de nombreux scandales aussi bien en Afghanistan qu'en Irak.

Le plus retentissant a été celui des photos montrant des prisonniers irakiens humiliés par des militaires américains à la prison d'Abou Ghraïb.

PLUS: