NOUVELLES

Accident aérien au Soudan: les boîtes noires seront examinées en Russie

27/08/2012 08:47 EDT | Actualisé 27/10/2012 05:12 EDT

Les boîtes noires de l'avion qui s'est écrasé le 19 août au Soudan, tuant 32 personnes dont un ministre, vont être examinées en Russie, a annoncé lundi Abdelhafiz Abdelrahim, porte-parole de l'Autorité de l'aviation civile soudanaise.

Les deux boîtes noires, qui contiennent les données du vol et les enregistrements des conversations dans le cockpit, vont être envoyées à Moscou.

Le 19 août, un Antonov AN-26 de la compagnie soudanaise Alfa Airlines s'est écrasé sur une colline près de la ville de Talodi, au Kordofan-Sud, une région proche de la nouvelle frontière avec le Soudan du Sud, où des combats font rage depuis la partition il y a un an entre l'armée et des rebelles.

L'avion transportait le ministre soudanais des Affaires religieuses, Ghazi Al-Saddiq, à la tête d'une délégation de responsables se rendant au Kordofan-Sud à l'occasion de la fête de l'Aïd el-Fitr, qui marque la fin du ramadan. Les 26 passagers et les six membres d'équipages avaient été tués.

Selon Alfa Airlines, l'avion était en service depuis 35 ans mais avait passé les tests de maintenance avec succès et disposait de nombreux équipements de sécurité. Et l'équipage était expérimenté, sous la direction d'un capitaine russe qui volait avec la compagnie depuis cinq ans.

Les accidents d'avion sont cependant assez fréquents au Soudan, où la flotte est vieillissante et dont plusieurs compagnie aériennes figurent sur la liste des transporteurs aériens interdits dans l'Union européenne car elles ne respectent pas les normes de sécurité.

str-it/hkb/fc

PLUS:afp