NOUVELLES

Watney triomphe au Barclays et se replace dans la course pour la Coupe Ryder

26/08/2012 06:12 EDT | Actualisé 26/10/2012 05:12 EDT

FARMINGDALE, États-Unis - Nick Watney a sauvé sa saison avec une victoire qui est arrivée à point dans plusieurs sens, dimanche au Barclays.

Watney a transformé un retard de deux coups sur Sergio Garcia en une avance de trois coups en l'espace de quatre trous à Bethpage Black, puis a ensuite tenu le coup pour remettre une carte de 69 (moins-2) et ainsi remporter le premier événement des éliminatoires de la Coupe FedEx.

Watney s'est assuré d'une chance de remporter la bourse de 10 millions $ US au Championnat du circuit le mois prochain. Sa victoire face à un groupe d'adversaires relevé le replace aussi dans les discussions pour l'obtention d'une des invitations du capitaine en vue de la Coupe Ryder.

«Je n'ai pas connu l'année que j'espérais, a admis Watney. Cette victoire fait oublier le reste. C'est difficile de gagner un tournoi, mais gagner ici, contre ces golfeurs-là, c'est très, très difficile. Je ne le crois pas encore.»

Davis Love III devra inviter quatre joueurs après le tournoi du week-end prochain dans la région de Boston afin de compléter la formation américaine pour la Coupe Ryder.

Watney a conclu avec une avance de trois coups sur Brandt Snedeker, qui pourrait aussi être un choix de Love. Snedeker, qui a triomphé à San Diego et qui était dans la course à l'Omnium britannique, n'a jamais lâché prise et a réussi des roulés importants lors des deux derniers trous pour ainsi boucler sa ronde en 70 coups et conclure seul au deuxième rang.

Dustin Johnson, qui fait aussi partie des choix potentiels, a joué 68 et a terminé à égalité au troisième rang en compagnie de Garcia (75), qui a mis fin à sa journée de travail avec un boguey.

Même Watney a admis qu'il ne croyait pas qu'il méritait d'être choisi au sein de l'équipe américaine de la Coupe Ryder avant le début de la semaine.

«Je le mérite plus maintenant qu'au début du tournoi, a-t-il mentionné. En arrivant ici, je ne méritais pas de faire partie des conversations parce que je n'avais pas assez bien fait. Quelqu'un m'a dit que Davis était à la recherche d'un golfeur sur une bonne séquence et il reste encore une semaine (avant sa décision). Comme je l'ai déjà dit, j'aimerais faire partie de l'équipe. Cependant, je ne vais pas me faire de soucis avec ça puisque c'est hors de mon contrôle.»

Le Canadien Graham DeLaet (65) a connu la meilleure ronde de la journée et a grimpé à égalité au cinquième rang à moins-6. Son compatriote David Hearn a aussi bien fait. Il a joué 71 et a conclu à égalité au 10e rang à moins-3.

PLUS:pc