VIDEO
26/08/2012 11:39 EDT | Actualisé 26/10/2012 05:12 EDT

L'Amérique pleure Neil Armstrong

La classe politique américaine, avec le président Barack Obama en tête, salue la mémoire de Neil Armstrong. Le premier homme sur la Lune, est décédé samedi à l'âge de 82 ans.

Pour Barack Obama, « Neil était parmi les plus grands héros américains, pas seulement de l'époque actuelle, mais de tous les temps »

Mitt Romney, le candidat républicain dans la course à la Maison Blanche, considère que Neil Armstrong a sa place au panthéon des héros. L'ancien gouverneur du Massachusets a affirmé qu'il avait rencontré l'astronaute voilà quelques semaines. Il s'est dit inspiré par sa passion pour l'espace, la science et la découverte et son dévouement à l'Amérique.

Pour le président de la Chambre des représentants, John Boehner, « un vrai héros est retourné aux cieux dans lesquels il avait un jour volé ».

Le secrétaire à la Défense, Leon Panetta, a également rendu hommage au combattant décoré de la guerre de Corée.

Le sénateur de l'Ohio Rob Portman a de son côté qualifié Armstrong de « véritable héros américain, non seulement grâce à ses extraordinaires états de service pour son pays, mais aussi à la vie honorable qu'il a vécue ».

Edwin Buzz Aldrin, membre de la mission Apollo 11, s'est confié à la BBC : « Nous perdons un grand porte-parole et chef de file du programme spatial ».

John Glenn, un autre ancien de la mission Apollo 11 a rappelé l'aversion de Neil Armstrong pour la célébrité. « Il voulait relever de grands défis pour son pays et il était fier d'agir ainsi et, en même temps, il a toujours conservé la même humilité », a-t-il déclaré sur CNN.

La famille de Neil Armstrong, qui évoque elle aussi un héros, souligne qu'il est resté toute sa vie un défenseur de l'aviation et de l'exploration sans n'avoir « jamais perdu son émerveillement de petit garçon pour ces activités.

PLUS:video