NOUVELLES

L'Afghanistan annonce la mort d'un haut responsable du réseau Haqqani

26/08/2012 12:24 EDT | Actualisé 26/10/2012 05:12 EDT

KABOUL - Les services de renseignement afghans ont annoncé dimanche avoir la confirmation de la mort d'un haut responsable du réseau Haqqani, tué lors d'une frappe au Pakistan voisin. Une information toutefois démentie par les talibans.

Shafiquallh Tahriri, porte-parole du Conseil national de sécurité afghan, a indiqué que Badruddin Haqqani, fils du fondateur du réseau Jalaluddin Haqqani, un ancien ministre taliban, avait été tué la semaine dernière, sans en dire plus.

Un haut responsable taliban ayant requis l'anonymat avait dit la même chose samedi, tandis que des officiels pakistanais s'étaient dits sûrs à 90 pour cent que le fils Haqqani avait été tué mardi dernier par un missile dans la zone tribale pakistanaise du Nord-Waziristan.

Des informations démenties par les talibans. Dans un entretien téléphonique dimanche à l'Associated Press, le porte-parole Zabiullah Mujahid a assuré qu'il se portait bien et qu'il était en Afghanistan.

Badruddin Haqqani était considéré comme le chef opérationnel du réseau. Après le retrait de son père en 2005, lui et ses frères, Nasiruddin (trésorier) et surtout Sirajuddin, ont repris le flambeau, commanditant des attentats, des enlèvements, des extorsions. D'après M. Tahriri, Badruddin Haqqani supervisait les attentats-suicide, entretenait les liens avec d'autres groupes terroristes, recrutait des talibans pakistanais et supervisait les opérations dans le sud-est du pays et à Kaboul.

Des écoutes ont notamment permis de découvrir qu'il avait dirigé l'attentat qui a frappé l'hôtel Intercontinental de Kaboul en 2011, tandis qu'on le soupçonne également d'être responsable de l'enlèvement en novembre 2008 de David Rohde, journaliste du "New York Times". Ce dernier avait réussi à s'échapper. Le ministère américain des Affaires étrangères avait indiqué en mai 2011 que Badruddin Haqqani siégeait aussi à la choura (conseil) Miram Shah, un cénacle taliban qui contrôle les activités du réseau Haqqani et coordonne les attaques dans le sud-est de l'Afghanistan.

PLUS:pc