NOUVELLES

Italie - Débuts décevants pour le Milan, fracassants pour l'Inter et Naples

26/08/2012 05:16 EDT | Actualisé 26/10/2012 05:12 EDT

L'AC Milan est parti du mauvais pied dans la saison 2012-2013 du championnat d'Italie, en se faisant surprendre sur sa pelouse par la Sampdoria Gênes (1-0) dimanche, à l'inverse de l'Inter et de Naples, qui ont écrasé 3 à 0 respectivement Pescara et Palerme.

Samedi, la Juventus Turin avait entamé la défense de son titre par une victoire 2 à 0 contre Parme. Privée de son entraîneur Antonio Conte, suspendu dix mois pour délit de non dénonciation dans le scandale de paris truqués, la Juve s'en était remis à Lichsteiner et Pirlo après des débuts poussifs.

Les Bianconeri restent ainsi sur une lancée de 24 victoires et 16 matches nuls.

L'AC Milan, arrivé 2e la saison passée, n'a pas profité de la venue de la modeste Sampdoria pour se rassurer après un été marqué par de nombreux départs. Un but de Costa sur une jolie tête plonge les Rossoneri dans le doute, d'autant que les absences d'Ibrahimovic et de Cassano se sont fait cruellement sentir en attaque.

Cassano était justement titulaire avec l'Inter, engagée sur la pelouse du promu Pescara, qui évolue pour la 6e fois seulement de son histoire en Serie A. L'attaquant international s'est déjà illustré, en délivrant une passe décisive pour le 2e but du match, inscrit par Milito (19).

Auparavant, Sneijder avait ouvert le score (17), en reprenant un centre en retrait de Milito, qui a distillé sa deuxième passe décisive de la soirée en fin de match, à destination de Coutinho (81).

Le Napoli a également frappé très fort, en s'imposant sur la pelouse de Palerme (0-3). Une victoire qui démontre que les hommes de Walter Mazzarri n'ont rien perdu de leur fougue pendant l'été. Et si Lavezzi a rejoint le PSG, Hamsik et Cavani, eux, sont toujours là.

Les deux hommes forts du club ont chacun inscrit un but en Sicile.

Du coup, le Napoli et l'Inter se partagent la première place du classement.

Autre révélation de la saison 2011-2012, la Lazio, malgré un recrutement frileux, a réussi son entrée en lice en s'imposant sur la pelouse de l'Atalanta grâce à une réalisation d'Hernanes (17) qui ne se caractérise pas par sa beauté: le Brésilien a marqué du ventre, en tombant.

C'est à l'autre équipe de Rome que l'on doit le plus beau but de cette 1re journée: Osvaldo, auteur d'un prodigieux retourné acrobatique (55) a permis à l'AS Rome de revenir à 1-1 contre les Siciliens de Catane. La rencontre s'est soldée sur un match nul 2-2, privant Zdenek Zeman d'une victoire pour son grand retour sur le banc de la Roma, 13 ans après avoir quitté la capitale.

Le Genoa a offert un football très agréable contre Cagliari, et l'a emporté 2-0. Immobile, recrue du Genoa et espoir du football italien, s'est déjà distingué par son activité offensive et son joli but.

Diamanti, auteur d'un bel Euro 2012 avec la sélection italienne, n'a pas empêché Bologne de perdre sur la pelouse du Chievo (2-0), tandis que Sienne et le Torino ont fait match nul (0-0).

Samedi, la Fiorentina avait eu raison de l'Udinese (2-1) grâce à un doublé du très convoité Jovetic.

ldc/jmt

PLUS:afp