NOUVELLES

Israël refuse de laisser des militants pro-Palestine entrer en Cisjordanie

26/08/2012 05:41 EDT | Actualisé 26/10/2012 05:12 EDT

AMMAN, Jordanie - Une centaine de militants pro-Palestine ont été refoulés dimanche par les autorités israéliennes alors qu'ils tentaient d'entrer en Cisjordanie en passant par la Jordanie, a annoncé leur chef.

La responsable de la mission organisée par Bienvenue en Palestine, la Française Olivia Zemor, a affirmé que les autorités israéliennes n'avaient posé aucune question et qu'elles s'étaient contentées d'estampiller «entrée refusée» dans les passeports sans donner d'explication.

Plus tôt, Mme Zemor avait déclaré à des journalistes à Amman, la capitale jordanienne, que le groupe souhaitait livrer une tonne de fournitures scolaires à des enfants palestiniens se trouvant des des camps de réfugiés à Bethléem.

Israël, qui contrôle l'accès au pont reliant la Cisjordanie à la Jordanie, a déjà fait capoter des missions semblables par le passé à l'aéroport de Tel-Aviv et dans les ports près de la bande de Gaza.

Selon Olivia Zemor, les activistes veulent que l'État hébreu laisse circuler librement les Palestiniens et leurs visiteurs. Certains demandent aussi que le blocus contre la bande de Gaza soit levé.

Mme Zemor a précisé que le groupe, composé de personnes âgées entre 10 et 80 ans, était pacifique et non armé.

Elle a ajouté que quelques militants avaient tenté de traverser le pont Allenby mais avaient reçu l'ordre de retourner en Jordanie. Les autobus transportant les activistes ont été escortés en direction d'Amman par la police anti-émeute jordanienne et d'autres forces de sécurité.

Le groupe espère pouvoir visiter un camp de réfugiés près de la capitale jordanienne.

PLUS:pc