NOUVELLES

WEC/Six Heures de Silverstone - Tréluyer en pole position pour un centième

25/08/2012 11:50 EDT | Actualisé 25/10/2012 05:12 EDT

Le Français Benoît Tréluyer, dans son Audi R18 hybride, a signé samedi la pole position des Six Heures de Silverstone, 4e manche du Championnat du monde d'endurance (WEC), en bouclant son meilleur tour en un centième de moins qu'Allan McNish sur l'autre Audi.

Sur un circuit qu'il ne connaissait que pour y avoir passé des heures au volant d'un simulateur de pilotage, Tréluyer, double vainqueur des 24 Heures du Mans avec Marcel Fässler et André Lotterer, est sorti vainqueur d'une séance de qualifications conclue en trombe, et en pneus tendres, par les deux Audi et la Toyota.

Pour un tout petit centième de seconde, Tréluyer a devancé la R18 non-hybride de McNish, qui a déjà gagné trois fois à Silverstone dans des Audi. Quant à la Toyota TS030 Hybrid, pilotée par un autre Français, Nicolas Lapierre, elle a pris une belle 3e place, à sept dixièmes seulement de la meilleure Audi, une performance de bon augure pour la course de dimanche.

Sur la deuxième ligne de la grille de départ, la Toyota hybride de l'équipage Wurz-Lapierre-Nakajima partira dimanche à côté du proto Honda HPD-ARX du trio britannique Leventis-Watts-Kane, alors que les deux Lola-Toyota de l'écurie suisse Rebellion monopoliseront la troisième ligne.

Dans la catégorie LMP2, les qualifications ont aussi été très disputées. Le jeune Alex Brundle, fils de Martin, est finalement venu à bout de deux Français aussi rapides qu'expérimentés, Stéphane Sarrazin et Nicolas Minassian, les ex-pilotes Peugeot Sport.

Enfin, dans la catégorie GTE, c'est l'Autrichien Richard Lietz qui, lui aussi en toute fin de séance, a profité d'une piste plus sèche pour signer le meilleur temps dans sa Porsche de l'écurie Felbermayr, devant deux Ferrari.

dlo/jmt

PLUS:afp