NOUVELLES

Voici quelques citations du 25e jour de la campagne électorale au Québec

25/08/2012 06:32 EDT | Actualisé 25/10/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Voici quelques citations ayant émaillé ce 25e jour de campagne électorale au Québec:

— — —

«Si on veut abolir la loi 78, si on veut s'occuper de nos personnes âgées avec des soins et services à domicile, si on veut s'assurer de la hausse des redevances, si on veut que la loi 101 soit renforcée et qu'on modifie nos institutions, il faut voter pour un gouvernement majoritaire, sinon il risque d'y avoir des blocages.»

- La chef péquiste Pauline Marois, qui tente de rallier tous les progressistes et les souverainistes du Québec.

--------------

«Il va sûrement jouir d'une bonne retraite, je pense que personne en peut s'inquiéter pour M. Charest. Et je pense que les libéraux de longue date qui croient aux valeurs libérales fondamentales d'un parti qui a été fondé il y a à peu près 150 ans, je pense qu'ils ont besoin d'être dans l'opposition pour un certain temps, pour nettoyer l'écurie.»

- Le coporte-parole de Québec Solidaire, Amir Khadir, visiblement pas trop inquiet pour l'avenir de M. Charest.

--------------

«François Legault annonce qu'il va acheter des syndicats pour des pinottes, à même la poche des contribuables Québécois, que ça va coûter des millions de dollars pour couper des milliards de dollars dans la fonction publique du Québec.»

- Le chef libéral Jean Charest s'en prenant à l'idée de M. Legault de vouloir compenser les syndicats pour les réductions d'emploi dans la fonction publique et chez Hydro-Québec.

--------------

«Rarement, depuis le début de la campagne électorale j'ai eu à commenter les idées proposées par M. Charest. Aujourd'hui je suis obligé de commenter les propos d'un homme qui est désespéré, je n'ai rien à rajouter. Je pense que ça vole bas et on aurait intérêt à élever le débat.»

- Le chef caquiste François Legault réagissant aux critiques de M. Charest.

--------------

«J. Parizeau appuie JM Aussant parce qu'il tient à ce qu'il soit à l'Assemblée nationale.»

- Gazouillis de la député de Crémazie Lisette Lapointe pour justifier la contribution de 200 $ de son mari à la campagne de Jean-Martin Aussant, candidat à la députation dans Nicolet-Bécancour.

PLUS:pc