NOUVELLES

Venezuela: 39 personnes tuées par une explosion dans une raffinerie

25/08/2012 05:48 EDT | Actualisé 25/10/2012 05:12 EDT

CARACAS, Venezuela - Une violente explosion survenue tôt samedi matin dans une raffinerie de pétrole de l'ouest du Venezuela a fait au moins 39 morts en plus de blesser 86 personnes, dont neuf gravement, selon un nouveau bilan du ministère de la Santé.

L'explosion a la raffinerie Amuay, située sur la pénisule de Paraguana, s'est produite vers 1h du matin (5h30 gmt). Selon le ministre du Pétrole, Rafael Ramirez, un nuage de gaz résultant d'une fuite d'origine indéterminée a explosé "et provoqué des incendies dans au moins deux réservoirs de la raffinerie et les environs".

L'explosion a été accompagnée d'une forte onde de choc, a-t-il dit. Selon le gouverneur de l'Etat du Falcon, Stella Lugo, "les secteurs qui devaient être évacués l'ont été. La situation est sous contrôle. Il y a encore des flammes qui s'élèvent, mais les spécialistes me disent qu'il n'y a plus de risque d'explosion".

D'après un dernier bilan, au moins 39 personnes ont été tuées, dont un enfant de 10 ans et de nombreux soldats de la Garde Nationale vénézuélienne stationnés pour assurer la protection de la raffinerie, l'une des plus grandes installations du monde. Amuay fait partie du complexe de raffinage de Paraguana, qui produit 900 000 barils/jour de pétrole et 200 000 barils/jour d'essence.

Le président vénézuélien Hugo Chavez a décrété un deuil de trois jours et exigé la tenue d'une enquête visant à faire la lumière sur les causes de l'explosion.

Le vice-président Elias Jaua, qui s'est rendu sur place, a déclaré à la télévision nationale que le bilan était passé de 26 morts à au moins 39, dont 18 faisaient partie de la Garde Nationale. Six corps n'avaient pas encore été identifiés.

Le Venezuela figure parmi les principaux producteurs mondiaux de pétrole.

PLUS:pc