NOUVELLES

Trois morts dans des violences dans le nord de l'Irak

25/08/2012 08:59 EDT | Actualisé 25/10/2012 05:12 EDT

Trois personnes ont trouvé la mort samedi lors de deux incidents survenus dans le nord de l'Irak, a-t-on appris auprès de sources médicales et sécuritaires.

Des hommes armés ont ouvert le feu à un barrage de police à Mossoul, à 350 km au nord de Bagdad, tuant un policier et un civil, selon le lieutenant Mohammed al-Joubouri et le docteur Mahmoud Haddad, médecin à l'hôpital de la ville.

Par ailleurs, Ibrahim Younès, un conseiller municipal de Mossoul, a été abattu devant chez lui dans un quartier du sud-est de la ville, ont indiqué le lieutenant Joubouri et le docteur Khaled al-Rifaïe, médecin à la morgue de l'hôpital.

Ces nouvelles attaques portent à 246 le nombre de personnes tuées dans des violences en Irak depuis le début du mois d'août, selon un décompte effectué par l'AFP.

Si les violences ont considérablement diminué par rapport aux sanglantes années 2006-2007, elles restent encore très fréquentes en Irak, notamment dans la région de Mossoul et à Bagdad.

str-sf/psr/gde

PLUS:afp