NOUVELLES

Quatre personnes sont tuées dans un accident d'avion dans le N-O de l'Ontario

25/08/2012 08:57 EDT | Actualisé 25/10/2012 05:12 EDT

MOOREFIELD, Ont. - La Police provinciale de l'Ontario a annoncé que quatre adolescents et jeunes adultes avaient péri, vendredi, lors d'un écrasement d'avion survenu dans le sud-ouest de la province.

Lorsque Llori Nicholls et son mari ont vu un avion faire des boucles dans le ciel vendredi soir, ils ont d'abord pensé que le pilote s'amusait à montrer son savoir-faire.

Quelques secondes plus tard, le petit appareil a disparu de leur champ de vision et ils l'ont entendu s'écraser sur le sol, tuant ses quatre occupants.

«Il faisait des spirales très haut dans le ciel et, au début, nous avons pensé que c'était voulu, a raconté Mme Nicholls, qui promenait son chien en compagnie de son conjoint. Mais on a fini par réaliser que les mouvements n'avaient pas l'air si contrôlés que ça. En fait, on avait l'impression que le pilote avait perdu le contrôle de l'avion et que celui-ci tombait.»

Les autorités tentent maintenant de comprendre ce qui a pu provoquer l'écrasement du Cessna 172 dans un champ de maïs près de Moorefield, en Ontario.

Selon la Police provinciale de l'Ontario (OPP), le décès des quatre personnes à bord, trois hommes et une femme, a été constaté sur les lieux de l'accident, qui s'est produit aux alentours de 20 h 30 vendredi.

La femme était âgée de 19 ans alors que ses trois compagnons étaient dans la vingtaine, ont indiqué les autorités. Les quatre victimes étaient toute originaires de la région du Grand Toronto.

Llori Nicholls a révélé que, avant l'écrasement, elle avait entendu le moteur de l'avion toussoter. Mais alors que l'appareil se rapprochait du sol, le pilote semblait avoir été capable de reprendre le contrôle.

«Le pilote a réussi à redémarrer le moteur de nouveau, mais seulement pour quelques secondes, a-t-elle dit. Ensuite, il s'est complètement arrêté.»

La dame et son mari sont retournés à leur résidence à la hâte, ont attrapé une trousse de premiers soins et un sac de couchage puis ont sauté dans leur camion afin de trouver le site de l'accident et porter secours à d'éventuels survivants.

Incapables de retrouver l'avion, ils ont fini par aller chez un voisin afin de composer le 9-1-1.

Curtis Bults se préparait à se rendre à une partie de baseball lorsque les Nicholls sont arrivés. Un peu plus tôt, il avait entendu un bruit sourd derrière sa maison.

Le jeune homme, ses voisins et les services d'urgence ont fouillé les environs pendant deux heures avant de trouver la carcasse du Cessna au milieu d'un champ de 50 acres.

Le policier Keith Robb de l'OPP a affirmé qu'un signal d'urgence avait été déclenché à la suite de la disparition de l'avion de l'écran radar vers 20 h 20. Il n'a pu préciser combien de temps l'appareil avait passé en vol avant de s'écraser.

L'enquête en est encore au stade préliminaire, mais les autorités ne croient pas que les conditions météorologiques aient joué un rôle dans l'accident. «La nuit était belle et claire», a commenté M. Robb.

Deux enquêteurs du Bureau de la sécurité des transports étaient sur place samedi pour déterminer si un problème mécanique était à l'origine du crash. Le Cessna devait être retiré du champ plus tard dans la journée.

Les corps des victimes ont été transportés à un hôpital de Hamilton afin d'être autopsiés.

PLUS:pc