NOUVELLES

«Personne de doit pleurer pour moi» - Armstrong

25/08/2012 01:56 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

La vie continue pour Lance Armstrong, 48 heures après la tempête médiatique déclenchée par le plus récent chapitre de sa longue saga.

L'Américain a pris le départ, samedi matin, d'une course de vélo de montagne à Aspen, au Colorado.

Une poignée de partisans ont assisté au départ du Power of Four, une course de 57 km non sanctionnée par l'USADA. À l'arrivée, Armstrong avait été devancé de plus de cinq minutes par un jeune garçon de 16 ans. Il a ensuite eu ces mots pour les journalistes qui l'attendaient.

« Personne ne doit pleurer pour moi. Je vais bein m'en sortir », a-t-il lancé. Répondant à un scribbe qui lui demandait ce qu'il comptait faire maintenant il a eu cette réponse. « Je vais manger un cheeseburger ».

Le Texan, dont les sept titres au Tour de France sont maintenant en danger après que l'Agence américaine antidopage eut annoncé qu'elle l'en dépouillait, est également attendu à un marathon dimanche.

Armstrong sera ensuite de passage à Montréal mercredi prochain pour y prononcer un discours dans le cadre d'une conférence sur le cancer.

Il serait toutefois surprenant que l'homme de 40 ans commente les récents développements de la croisade des autorités antidopage contre lui.

Le porte-parole d'Armstrong, Mark Higgins, a répondu à un courriel que lui a adressé Radio-Canada Sports qu'aucun point de presse n'était prévu pour le moment à l'occasion de son passage dans la métropole.

PLUS: