NOUVELLES

Parizeau souhaite l'élection d'Aussant

25/08/2012 12:43 EDT | Actualisé 25/10/2012 05:12 EDT

Un texte de Gaétan Pouliot

L'ancien premier ministre péquiste Jacques Parizeau souhaite que le chef d'Option nationale, Jean-Martin Aussant, soit élu le 4 septembre prochain, rapporte son épouse Lisette Lapointe.

Il s'agit d'un appui au candidat et non pas d'un soutien formel à Option nationale (ON). M. Parizeau tient à ce que le chef d'Option nationale soit à l'Assemblée nationale, a précisé Mme Lapointe à Radio-Canada. Celle-ci, ex-députée indépendante, fait campagne samedi aux côtés de Jean-Martin Aussant.

M. Parizeau, qui est toujours membre du Parti québécois, a par ailleurs fait un don de 200 $ à la jeune formation souverainiste, a-t-on appris samedi.

« On était déjà gonflé à bloc d'enthousiasme, mais ça, ça nous donne en plus des ailes », s'est réjoui M. Aussant.

Questionnée sur cet appui, la chef du Parti québécois, Pauline Marois, a été mise sur la défensive.

« Si vous voulez que nous relevions les redevances [minières], si vous voulez que nous nous remettions en marche vers la réalisation de notre projet de pays, seul un gouvernement majoritaire va pouvoir le faire, un gouvernement souverainiste du Parti québécois », a-t-elle dit lors d'un point de presse en Mauricie, soulignant qu'elle avait le « plus grand respect pour M. Parizeau ».

Blitz pour Jean-Martin Aussant

Dans l'ombre des principaux partis politiques, le chef d'Option nationale effectue samedi un blitz de porte-à-porte en compagnie de dizaines de militants dans sa propre circonscription de Nicolet-Bécancour, où il a été élu comme député péquiste en 2008.

Pour la deuxième fois de sa campagne, M. Aussant peut compter sur l'appui de la députée indépendante sortante de Crémazie, Lisette Lapointe.

En entrevue à La Presse Canadienne, Jean-Martin Aussant explique que sa réélection dans Nicolet-Bécancour, anciennement Nicolet-Yamaska, est importante et symbolique. Option nationale pourrait s'assurer d'avoir au moins un député à l'Assemblée nationale et conserverait ses acquis.

Il veut s'assurer que tous les foyers de la circonscription auront reçu la visite d'un représentant du parti.

Jean-Martin Aussant ne se fait pas d'illusions. Il prétend toutefois que sa formation pourrait créer « d'agréables surprises » aux élections du 4 septembre. Il rappelle que l'important, pour lui, c'est de faire connaitre les politiques d'Option nationale et son projet de souveraineté du Québec.

Pour me joindre :

gaetan.pouliot@radio-canada.ca

Avec La Presse Canadienne

PLUS: