NOUVELLES

Mandat de dépôt contre le patron de la chaîne des Guignols tunisiens

25/08/2012 08:09 EDT | Actualisé 25/10/2012 05:12 EDT

La justice tunisienne a émis un mandat pour placer en détention Sami Fehri, le patron d'Ettounissiya TV qui diffusait l'émission satirique politique des Guignols tunisiens brusquement arrêtée la semaine dernière, a-t-on appris samedi auprès d'un responsable tunisien.

Un responsable du ministère de la Justice a indiqué que le mandat de dépôt pour la détention de M. Fehri avait été émis vendredi soir, mais sans préciser les raisons de cette décision.

Des collègues et amis de M. Fehri ont indiqué être au courant de ce mandat mais ne pas savoir où se trouvait l'intéressé dont le téléphone était débranché.

M. Fehri a fondé sa chaîne de télévision en 2011, après la révolution qui a renversé le président Zine el-Abidine Ben Ali. Avant ces événements, il était associé au sein d'une boîte de production, Cactus, à la famille de l'épouse du chef de l'Etat déchu, les Trabelsi.

Cette société a été placée sous le contrôle de l'Etat tunisien après la révolution, mais elle fournit l'essentiel du contenu de la chaîne Ettounissiya, dont les Guignols.

L'émission de marionnettes, lancée dans sa version hebdomadaire en mars avant de devenir quotidienne il y a moins d'un mois, a été brusquement arrêtée la semaine dernière, alors qu'elle traitait de manière satirique la vie politique et visait particulièrement les dirigeants du pays et d'Ennahda.

Le Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a assuré que cet arrêt était dû à des "pressions indirectes" de la part des autorités.

Le SNJT et plusieurs médias accusent le pouvoir de chercher à contrôler les médias publics. Plusieurs nominations de nouveaux directeurs de journaux, radios et télévision, ont fait scandale ces dernières semaines.

ms-alf/sb

PLUS:afp