NOUVELLES
25/08/2012 01:20 EDT | Actualisé 25/10/2012 05:12 EDT

Libye: les ministres de l'Intérieur et de la Défense sur la sellette

Des membres du Congrès général national libyen (CGN) ont demandé le limogeage des ministres de la Défense et de l'Intérieur, Oussama Jouili et Fawzi Abdelali, accusés de laxisme face à la recrudescence des violences ces derniers jours dans le pays.

"Il y a eu des demandes pour limoger les ministres de la Défense et de l'Intérieur mais le congrès a décidé de les convoquer d'abord pour les entendre. Cela devrait se faire cet après-midi ou demain", a déclaré un membre du CGN sous couvert de l'anonymat.

Le Premier ministre Abdelrahim al-Kib devrait également être convoqué par le congrès, a-t-il ajouté.

M. Abdelali avait été déjà convoqué par le CGN après les attentats à la voiture piégée qui avaient fait deux morts le 19 août à Tripoli. Et son vice-ministre a été entendu samedi au sujet des affrontements tribaux qui ont fait au moins trois morts ces deux derniers jours à Zliten (ouest).

Le président du CGN, Mohamed al-Megarief, a indiqué samedi avoir tenté de contacter le ministre de l'Intérieur pour qu'il intervienne à Zliten mais "le téléphone du ministre était éteint". M. Megarief doit donner un discours dans la soirée, a annoncé la télévision nationale.

Des rumeurs circulent déjà sur un limogeage des ministres de la Défense et de l'Intérieur, mais le secrétaire général du CGN, issu des élections du 7 juillet, a indiqué qu'il n'y avait "rien d'officiel encore".

"Il y a des discussions en ce sens, mais aucune décision n'a été prise", a-t-il dit. "Le CGN ne peut pas limoger directement les ministres mais demande au chef de gouvernement de le faire", a-t-il expliqué.

Interrogé par l'AFP, le vice-Premier ministre Moustapha Abou Chagour a confirmé qu'aucune "décision officielle" n'avait encore été prise. "Nous suivons les discussions (au CGN). Mais jusqu'à présent, nous n'avons rien d'officiel", a-t-il insisté.

ila/fc

PLUS:afp