NOUVELLES

Libye: les ministres de l'Intérieur et de la Défense sur la sellette

25/08/2012 01:20 EDT | Actualisé 25/10/2012 05:12 EDT

Des membres du Congrès général national libyen (CGN) ont demandé le limogeage des ministres de la Défense et de l'Intérieur, Oussama Jouili et Fawzi Abdelali, accusés de laxisme face à la recrudescence des violences ces derniers jours dans le pays.

"Il y a eu des demandes pour limoger les ministres de la Défense et de l'Intérieur mais le congrès a décidé de les convoquer d'abord pour les entendre. Cela devrait se faire cet après-midi ou demain", a déclaré un membre du CGN sous couvert de l'anonymat.

Le Premier ministre Abdelrahim al-Kib devrait également être convoqué par le congrès, a-t-il ajouté.

M. Abdelali avait été déjà convoqué par le CGN après les attentats à la voiture piégée qui avaient fait deux morts le 19 août à Tripoli. Et son vice-ministre a été entendu samedi au sujet des affrontements tribaux qui ont fait au moins trois morts ces deux derniers jours à Zliten (ouest).

Le président du CGN, Mohamed al-Megarief, a indiqué samedi avoir tenté de contacter le ministre de l'Intérieur pour qu'il intervienne à Zliten mais "le téléphone du ministre était éteint". M. Megarief doit donner un discours dans la soirée, a annoncé la télévision nationale.

Des rumeurs circulent déjà sur un limogeage des ministres de la Défense et de l'Intérieur, mais le secrétaire général du CGN, issu des élections du 7 juillet, a indiqué qu'il n'y avait "rien d'officiel encore".

"Il y a des discussions en ce sens, mais aucune décision n'a été prise", a-t-il dit. "Le CGN ne peut pas limoger directement les ministres mais demande au chef de gouvernement de le faire", a-t-il expliqué.

Interrogé par l'AFP, le vice-Premier ministre Moustapha Abou Chagour a confirmé qu'aucune "décision officielle" n'avait encore été prise. "Nous suivons les discussions (au CGN). Mais jusqu'à présent, nous n'avons rien d'officiel", a-t-il insisté.

ila/fc

PLUS:afp