NOUVELLES

Italie - La Juventus réussit son entrée face à Parme

25/08/2012 04:53 EDT | Actualisé 25/10/2012 05:12 EDT

La Juventus Turin, championne d'Italie en titre, d'abord un peu poussive, a réussi à hausser son niveau de jeu pour s'imposer contre Parme (2-0) lors de la 1re journée de la saison, grâce à des buts coup sur coup de Lichsteiner et Pirlo en seconde période.

Les Turinois, qui n'ont plus perdu en championnat depuis le 15 mai 2011, restent sur une lancée de 24 victoires et 16 matchs nuls: un record dans l'histoire de la Serie A, encore en cours.

Les "Bianconeri" ont mis un certain temps avant de réussir à imposer leur jeu. Peut-être l'absence d'Antonio Conte sur le banc y est-elle pour quelque chose: l'entraîneur de la Juventus, suspendu dix mois pour délit de non dénonciation dans le scandale du Calcioscommesse, avait l'habitude de se casser la voix à force de haranguer ses joueurs.

Son remplaçant sur le banc, Massimo Carrera, s'est montré plus discret, mais a réussi à rendre son équipe plus incisive en seconde période, avec deux buts inscrits en quatre minutes.

D'abord Lichsteiner, bien servi par un centre en retrait d'un excellent Asamoah, n'avait qu'à pousser le ballon au fond des filets pour ouvrir le score (54).

Puis Pirlo, moins virtuose qu'à l'accoutumée, a doublé le score (58) sur un coup franc direct bien enroulé, malgré les protestations des joueurs de Parme, pour qui le ballon n'a pas franchi la ligne.

Sebastian Giovinco a même failli inscrire un troisième but sur une frappe du droit (68), avant de sortir sur blessure (80).

Les Parmesans, bien en place, se sont procuré des occasions, par le remuant Biabiany (5,11), ou encore Belfodil, qui a failli tromper Storari (73). A cinq minutes de la fin, Ninis, d'une frappe puissante, obligeait Storari à se coucher.

Pour les Turinois, le dénouement est heureux: le manque de réalisme et d'inspiration en première période, à l'image du penalty raté par Vidal (33) après une faute du portier parmesan sur Lichsteiner, aurait pu entraîner des regrets. Et le niveau affiché par le tenant du titre semble encore en-deçà du football pratiqué la saison passée.

Dans le premier match de la saison, à 18h, la Fiorentina s'est imposée contre l'Udinese (2-1) grâce à un doublé de son talisman Jovetic, après avoir été menée au score. L'Udinese, visiblement fatiguée, avait disputé mardi dernier le match aller du barrage de la Ligue des Champions.

Dimanche, les autres clubs entrent en piste, à commencer par l'AC Milan, à 16h00 GMT, face à la Sampdoria Gênes.

ldc/jmt

PLUS:afp