NOUVELLES

Etat d'urgence en Floride à l'approche de la tempête tropicale Isaac

25/08/2012 12:35 EDT | Actualisé 25/10/2012 05:12 EDT

PORT-AU-PRINCE, Haïti - L'état d'urgence a été décrété samedi en Floride, alors que la tempête tropicale Isaac, qui a frappé Haïti dans la matinée, faisait route vers Cuba. Le phénomène météorologique pourrait se renforcer et devenir un ouragan lundi dans le golfe du Mexique.

Par précaution, le gouverneur de la Floride, Rick Scott, a donc décidé de mobiliser les moyens locaux en proclamant l'état d'urgence.

Les principaux événements du congrès du Parti républicain, au cours duquel Mitt Romney sera investi candidat contre Barack Obama à la présidentielle de novembre, qui devaient avoir lieu lundi ont été reportés à mardi après-midi, a fait savoir le président du Comité national républicain, Reince Priebus.

Le congrès sera quand même ouvert officiellement lundi, mais ajournera jusqu'à mardi après-midi, moment où la tempête devrait être passée.

Aux premières heures de samedi, Isaac a déversé de fortes pluies sur l'île d'Hispaniola, qui abrite la République dominicaine et Haïti, un pays qui se remet encore du séisme dévastateur de 2010 et où les autorités locales ont fait état d'au moins trois morts.

La tempête a déversé de fortes quantités de pluies sur la capitale Port-au-Prince, le sud et l'ouest du pays, renforçant les dangers de glissements de terrain. Deux personnes, une femme et un enfant, sont décédées à Souvenance, selon un élu local, Francisco Delacruz. A Thomazeau (ouest), une fillette de dix ans ans a été tuée par la chute d'un mur, a déclaré Marie Alta Jean-Baptiste, directrice de la Protection civile haïtienne.

Les inondations ont entraîné l'évacuation de 5.000 personnes, a-t-elle précisé. Mais beaucoup sont restés sur place, comme à Cité-Soleil, le grand bidonville de Port-au-Prince qui fait partie des zones inondées. "Depuis l'autre nuit, c'est l'enfer. Tous nos enfants dorment dans la boue, sous la pluie", a témoigné un habitant, Jean-Gymar Joseph.

En République dominicaine, les autorités locales ont dit avoir évacuaé près de 3000 personnes, tandis qu'une dizaine de communes rurales sont encerclées par les inondations, selon Juan Manuel Méndez, directeur du Centre des opérations de secours. Le courant a été coupé dans quelques quartiers de la capitale, Santo Domingo, mais on ne signalait pas de victimes.

La tempête progressait samedi vers le nord-ouest à la vitesse de 28km/h, et se trouvait à 65km à l'est de la baie de Guantanamo, à Cuba, où six provinces de l'est de l'île sont depuis vendredi en alerte.

D'après les prévisions du Centre national des ouragans (NHC) à Miami, Isaac devrait se renforcer et devenir un ouragan de catégorie 2 lundi dans le golfe du Mexique. Il pourrait toucher la Floride mardi soir ou mercredi matin, avec des vents pouvant aller jusqu'à 160km/h.

PLUS:pc