NOUVELLES

Watney et Garcia en tête au Barclays, avec Woods trois coups derrière

24/08/2012 08:49 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

FARMINGDALE, États-Unis - Tiger Woods a ressenti une drôle de sensation dans le bas du dos au réveil et cela lui a causé de la douleur tout au long de la deuxième ronde au Barclays, vendredi.

Woods a commis un boguey à ses deux premiers trous et le simple fait de récupérer sa balle lui causait des ennuis, mais il s'est tout de même maintenu à trois coups de Nick Watney et Sergio Garcia, qui occupent la tête à l'aube du week-end.

«Je dois avoir dormi dans une mauvaise position, a dit Woods. Le matelas était mou, et mon dos était raide quand je me suis levé. C'était pire pendant l'échauffement, et ça a continué pendant toute la journée.»

Watney (69) et Garcia (68) dominent à 134, huit coups sous la normale. Ils ont un coup d'avance sur Vijay Singh (67) et Bob Estes (66).

John Senden (68) et Pat Perez (70) ont un total de 136, suivis d'un groupe de quatre joueurs incluant Woods (69). Padraig Harrington, qui a joué 64 jeudi, a grandement chuté au tableau à cause d'un 75, pour 139.

Garcia a remporté un premier tournoi de la PGA en quatre ans le week-end dernier, triomphant au Championnat Wyndham. L'Espagnol a commis un boguey au troisième trou, mais il s'est repris avec des oiselets à ses deux trous suivants.

«Le golf est un sport qui vous surprend souvent, a dit Garcia. Quand vous pensez être en contrôle, il vous jette au plancher. Et soudainement quelque chose va vous donner de l'énergie, même s'il faut toujours rester concentré sur les coups à faire.»

Watney a signé un aigle et un oiselet sur les normales cinq du premier neuf, puis il a signé trois oiselets de suite en deuxième moitié de ronde.

Singh est à la recherche d'une première victoire à la PGA depuis 2008. Il a su éviter les bogueys tout au long de la journée.

«Je pense que je joue à mon meilleur niveau, a dit Singh, 49 ans. Je frappe la balle aussi loin qu'avant, et même plus droite. J'ai beaucoup de confiance en moi et je ne ressens aucune douleur, ce qui fait une grande différence.»

Rory McIlroy a commis trois bogueys en quatre trous en route vers un 73 pour 142, le même total que Phil Mckelson (74). Le Nord-Irlandais s'est toutefois distingué avec un roulé de 18 pieds pour un oiselets au neuvième trou.

PLUS:pc