NOUVELLES

USA: l'accusé du meurtre de Trayvon Martin autorisé à sortir du comté

24/08/2012 12:20 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

George Zimmerman, accusé en février de meurtre au second degré sur Trayvon Martin, un jeune noir américain, pourra sortir temporairement du comté en Floride (sud des Etats-Unis) où il est assigné à résidence pour rencontrer ses avocats, a décidé vendredi la justice.

Juge dans le district de Sanford en Floride, Kenneth Lester a accepté la demande de l'accusé, lui permettant de sortir du comté de Seminole où il vit et ou s'est déroulé le drame, "uniquement pour se rendre au bureau de ses avocats" dans le comté d'Orange voisin, a-t-il précisé lors d'une audience de huit minutes à laquelle George Zimmerman n'était pas présent.

Suite à la demande de la défense, M. Lester a aussi accepté que le dossier médical de l'accusé ne soit pas rendu public.

Ce n'est qu'une victoire partielle pour ce dernier puisque le juge a refusé de l'autoriser à déménager, ajoutant qu'il prendrait une décision à ce sujet plus tard.

Depuis sa libération conditionnelle, obtenue moyennant une caution d'un million de dollars, Georges Zimmerman ne peut pas quitter le comte de Seminole. Le port d'un bracelet électronique permettant de le localiser 24 heures sur 24 lui a par ailleurs été imposé.

L'homme, âgé de 28 ans, est accusé d'avoir abattu Trayvon Martin, 17 ans, le 26 février à Sanford alors qu'il effectuait une ronde de surveillance dans son quartier.

M. Zimmerman a plaidé non coupable, affirmant avoir agi en état de légitime défense. Il soutient avoir été attaqué par derrière par Trayvon Martin, même si ce dernier ne portait pas d'arme.

Son avocat Mark O'Mara cherche à obtenir un non-lieu, en vertu de la loi dite "Stand your ground", qui permet l'usage d'armes à feu dans certaines situations de légitime défense. M. Zimmerman est poursuivi pour meurtre et encourt la prison à vie.

pb/sat/are

PLUS:afp