NOUVELLES

Un fabricant de jouets qui poursuit Lady Gaga dit être près d'une entente

24/08/2012 10:42 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

NEW YORK, États-Unis - Une compagnie de jouets affirme qu'elle tente de conclure une entente hors cours dans une affaire impliquant la chanteuse Lady Gaga, accusée d'avoir saboté une entente sur la conception d'une poupée à son image.

Le fabricant des poupées Bratz a indiqué, dans des documents déposés en cour mercredi, que des «progrès» avaient été faits dans la tentative de résolution de l'affaire. L'entreprise MGA Entertainment a également déclaré que les négociations se poursuivront dans les prochains jours.

Les avocats de l'entreprise et de Lady Gaga n'ont pas retourné les appels à ce sujet.

L'entreprise californienne a déposé la poursuite de plus de 10 millions $ US le mois dernier. Elle affirme que les représentants de la chanteuse ont cessé de collaborer avec le fabricant de poupées après que MGA Entertainment eut dépensé plus de 1 million $ US pour le projet. Les poupées devaient diffuser des extraits de la musique de Lady Gaga.

PLUS:pc