NOUVELLES

Syrie: flux de réfugiés se poursuit, HCR gêné par les heurts au Liban et Damas

24/08/2012 01:35 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

Le Haut Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) a déploré vendredi les affrontements au Liban et l'escalade militaire à Damas, qui limitent ses activités, alors que le flux de réfugiés ne cesse de croître, atteignant même un record en Jordanie.

"La détérioration de la sécurité au Liban freine notre travail d'aide aux réfugiés fuyant le conflit en Syrie, bien que les opérations se poursuivent", a déclaré Adrian Edwards, un porte-parole du HCR.

"Les affrontements entre quartiers rivaux de Tripoli (nord) continuent, ce qui a une incidence sur le rythme d'enregistrement (des réfugiés) dans notre nouveau centre dans la ville", a-t-il ajouté.

Dans la vallée de la Békaa (est), les enlèvements de Syriens provoquent une insécurité qui perturbe aussi les opérations d'enregistrement du HRC, qui a recensé pour l'instant 51.000 réfugiés au Liban.

Les réfugiés syriens sont en outre plus de 74.000 en Turquie, selon les autorités locales, qui ont annoncé la création de sept nouveaux camps afin de pouvoir accueillir jusqu'à 130.000 réfugiés, selon le HCR.

Le HCR a également enregistré 15.900 réfugiés syriens en Irak et 61.002 en Jordanie (dont 17.040 attendent encore d'être enregistrés). Au total, le HCR a comptabilisé quelque 202.000 réfugiés dans la région.

Dans ce pays, le flux de réfugiés a atteint un record dans la nuit de jeudi à vendredi, avec 2.200 personnes ayant traversé la frontière. Le record précédent était de 1.254 réfugiés le 21 août, selon le HCR.

A Amman, le ministre jordanien de l'Information, Samih Maayatah, a déclaré à l'AFP que 2.324 réfugiés syriens avaient passé la frontière vers la Jordanie dans la nuit de jeudi à vendredi.

"Le nombre de réfugiés syriens qui passent chaque jour ne fait qu'augmenter, et cela accroît la pression sur le royaume, qui accueille environ 200.000 Syriens", a ajouté le ministre jordanien. Tous les Syriens réfugiés en Jordanie ne se font pas forcément enregistrer auprès du HCR.

M. Maayatah a appelé "la communauté internationale à augmenter son assistance à la Jordanie, pour alléger le fardeau résultant de l'accueil des réfugiés syriens".

Le HCR estime aussi que plus de deux millions de personnes ont besoin d'assistance à l'intérieur même des frontières syriennes, mais son action y est perturbée par la recrudescence des violences dans le pays, qui limite les mouvements du personnel humanitaire ainsi que des réfugiés.

Pour sa part, un porte-parole du Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l'ONU (Ocha) a indiqué que l'ONU n'avait reçu pour l'instant que 45% des 180 millions de dollars réclamés pour le plan de réponse humanitaire pour la Syrie.

apo/pjt/jh-feb/fc

 

PLUS:afp