NOUVELLES

Syrie: des frappes aériennes font au moins 21 victimes

24/08/2012 06:07 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

BEYROUTH - Un appareil militaire syrien a frappé un immeuble d'habitation dans l'est de la Syrie vendredi, faisant au moins 21 morts au moment où le régime Assad tente de reprendre le terrain perdu à des insurgés qui ont fait des progrès importants dans la ville.

Dans la capitale, Damas, des obus tirés depuis les montagnes qui surplombent la ville sont tombés dans le quartier de Daraya, faisant au moins 15 morts. Le gouvernement tente depuis plusieurs jours d'arracher le secteur aux rebelles.

La frappe aérienne contre Mayadin, une ville de la province de Deir el-Zour près de la frontière avec l'Irak, est survenue après que les insurgés ait capturé un poste de contrôle sur un pont qui enjambe la rivière Euphrate. Un porte-parole des rebelles prétend que le gouvernement ne contrôle plus, dans cette région, qu'une seule position d'artillerie dans les collines.

L'Observatoire syrien des droits de la personne affirme que 21 personnes — dont 12 femmes et un enfant — ont été tuées lors de cette frappe.

Par ailleurs, des combats entre partisans et opposants du régime du président syrien Bachar al-Assad ont éclaté à Tripoli dans le nord du Liban, faisant deux morts et 17 blessés vendredi, ont déclaré des responsables libanais des services de sécurité.

Des hommes armés d'un quartier sunnite ont affronté des combattants d'un quartier alaouite voisin soutenant Bachar al-Assad, ont expliqué ces responsables, précisant qu'ils utilisaient des armes automatiques et des roquettes.

Ces affrontements ont débuté lundi. Au moins 15 personnes ont été tuées et plus d'une centaine blessées à Tripoli au cours de la semaine.

PLUS:pc