NOUVELLES

Syrie: Baird se dit préoccupé par le sort des minorités religieuses

24/08/2012 05:46 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

OTTAWA - Le ministre canadien des Affaires étrangères, John Baird, se dit davantage préoccupé par le sort des minorités religieuses syriennes que par le risque que des forces islamistes connues contrôlent les troupes rebelles du pays.

De leur côté, des observateurs redoutent une répétition de ce qui s'est produit en Irak, en Afghanistan ou en Somalie si des groupes du jihad gagnent en puissance dans le soulèvement populaire contre le président Bachar al-Assad qui a déjà entraîné plus de 20 000 morts depuis mars 2011.

Selon John Baird, les extrémistes représentent une minorité des forces rebelles. Il craint que les différents groupes religieux de l'opposition soient victimes de représailles de la part de la majorité si le pays implose. Il n'y aurait pas une opposition, mais des oppositions. Et la question du ministre est de savoir si tous ces groupes pourront cohabiter.

La position du ministre reflète la politique du gouvernement canadien en termes de protection des droits des minorités religieuses.

De son côté, le ministre des Affaires étrangères indonésien, Marty Natalegawa, qui était de passage au Canada cette semaine, a fait valoir que l'anarchie qui règne en Syrie favorise la montée des groupes extrémistes.

PLUS:pc