MOSCOU - De manière inattendue, un tribunal russe a reconnu vendredi le leader de l'opposition et grand maître d'échecs Garry Kasparov non coupable d'avoir participé à une manifestation illégale.

M. Kasparov, qui milite contre le régime de Vladimir Poutine, avait été arrêté le 17 août dernier au moment où il participait à une manifestation à l'extérieur du tribunal où les membres du groupe Pussy Riot étaient en voie d'être condamnées à deux ans de prison.

Il avait été brusquement épinglé par des policiers anti-émeute et emmené avec des dizaines d'autres manifestants.

M. Kasparov avait ensuite été interrogé pour avoir possiblement mordu un policier.

Le tribunal de Khamovniki, où les membres de Pussy Riot avaient été condamnées, l'a toutefois blanchi des accusations associées à la manifestation.

La justice russe est connue pour les amendes et peines de prison qui sont régulièrement imposées aux détracteurs du régime. L'amende prévue pour une participation à une manifestation illégale a récemment été gonflée à 9000 $ US.

M. Khasparov prévoit maintenant déposer une plainte pour sa détention et une plainte en diffamation contre le policier qui l'accuse de l'avoir mordu.

Loading Slideshow...
  • Le procès des Pussy Riot

    (AP Photo/Misha Japaridze)

  • Le procès des Pussy Riot

    (AP Photo/Misha Japaridze)

  • Le procès des Pussy Riot

    (AP Photo/Misha Japaridze)

  • Le procès des Pussy Riot

    (AP Photo/Misha Japaridze)

  • Le procès des Pussy Riot

    (AP Photo/Misha Japaridze)

  • Le procès des Pussy Riot

    (AP Photo/Misha Japaridze)