NOUVELLES

Paris salue la création d'un tribunal spécial pour juger Hissène Habré

24/08/2012 07:22 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

La France a salué la création d'un tribunal spécial pour juger au Sénégal l'ex-président tchadien Hissène Habré, accusé de crimes contre l'humanité, et devrait contribuer financièrement à ce tribunal, a indiqué vendredi le ministère des Affaires étrangères.

"Attachée à la lutte contre l'impunité, la France salue la signature à Dakar de l'accord entre les autorités sénégalaises et l'Union africaine pour juger l'ex-président Hissène Habré", a déclaré le porte-parole adjoint Vincent Floreani.

"La France étudiera favorablement le principe d'une contribution" à la création du tribunal spécial, a-t-il ajouté, précisant que le montant de la contribution n'avait pas été arrêté.

Le Sénégal et l'Union africaine (UA) ont signé mercredi à Dakar un accord portant création d'un tribunal spécial pour juger au Sénégal l'ex-président Habré, réfugié dans ce pays et poursuivi pour crimes contre l'humanité.

Le budget du procès, attendu de longue date, avait déjà été évalué à 8,6 millions d'euros devant provenir de plusieurs contributeurs: Tchad, Union européenne, Belgique, Pays-Bas, UA, Allemagne, France et Luxembourg mais cet argent "promis n'existe plus", avait récemment déclaré à Dakar Reed Brody, conseiller juridique de Human Rights Watch.

cf/thm/jlb

PLUS:afp