CHICAGO (AFP) - Chicago a vécu une nuit sanglante au cours de laquelle 19 personnes ont été blessées par balle à huit endroits différents de la ville, selon un décompte effectué par la police.

Cette poussée de violence a débuté jeudi en fin d'après-midi quand quatre hommes ont été touchés lors d'une fusillade dans les quartiers est.

En début de soirée, 13 autres personnes ont ensuite été blessées par armes à feu en l'espace d'une demi-heure, lors de trois incidents séparés. Vers 21h00, huit d'entre elles, des adolescents pour la plupart, ont été blessées par des tireurs embarqués dans des voitures.

Les violences se sont poursuivies au milieu de la nuit dans le sud et l'est de la ville, avec des incidents au cours desquels deux jeunes de 17 ans ont à leur tour été blessés par balle.

La police de Chicago peine à contenir une poussée de violence qui touche la ville depuis plusieurs mois, avec une hausse de 27% du nombre de meurtres selon un décompte arrêté au 12 août, soit 328 décès depuis le début de l'année.

Les fusillades sont en hausse de 8%: la police a répertorié 1.512 incidents cette année.

La plupart des violences frappent les quartiers défavorisés du sud et de l'est de Chicago, même si le centre-ville est aussi touché.

Loading Slideshow...
  • Mark Hanrahan

  • Mark Hanrahan

  • Mark Hanrahan

  • Mark Hanrahan

  • Mark Hanrahan

  • Mark Hanrahan

  • Mark Hanrahan

  • Mark Hanrahan

  • Mark Hanrahan

  • Mark Hanrahan

  • Mark Hanrahan

  • Mark Hanrahan

  • Mark Hanrahan

  • Mark Hanrahan