NOUVELLES

Norvège: les principales dates de l'affaire Breivik

24/08/2012 11:58 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

OSLO - OSLO (Sipa) — Voici les principales dates de l'affaire Anders Behring Breivik, condamné le 24 août 2012 à la peine maximale de 21 ans de prison pour le meurtre de 77 personnes le 21 juillet 2011 à Oslo et sur l'île d'Utoya. Sa détention pourra être renouvelée jusqu'à ce qu'il ne soit plus considéré comme un danger pour la société.

- 22 juillet 2011

Anders Behring Breivik, un extrémiste de droite qui affirme agir pour empêcher la Norvège de devenir un "enfer multiculturaliste", fait exploser une camionnette piégée devant le siège du gouvernement à Oslo, faisant huit morts. Il se rend ensuite sur l'île d'Utoya, à une trentaine de kilomètres de la capitale, où se tenait un rassemblement des jeunes du Parti travailliste. Déguisé en policier, il ouvre le feu pendant plus d'une heure et demie et fait 69 morts avant d'être arrêté sans opposer de résistance à la police.

- 24 juillet

Journée de recueillement national en Norvège.

- 25 juillet:

Breivik comparaît pour la première fois devant un juge qui le place en détention préventive. L'extrémiste reconnaît avoir perpétré les deux attaques, mais rejette toute responsabilité pénale, affirmant avoir agi comme soldat contre le multiculturalisme et l'islamisation de l'Europe. Des dizaines de milliers de Norvégiens se rassemblent dans le centre d'Oslo pour un hommage aux victimes et une minute de silence, également observée au Danemark et en Suède.

- 12 août:

Le gouvernement norvégien nomme une commission indépendante de neuf membres pour faire la lumière sur les attentats et en tirer les enseignements. Le temps mis par la police pour arriver sur l'île d'Utoya et les mesures de protection des bâtiments gouvernementaux à Oslo font l'objet de critiques dans la presse.

- 19 août:

Breivik est maintenu à l'isolement à l'issue d'une deuxième comparution. L'île d'Utoya est rouverte pour permettre aux proches des victimes et rescapés de s'y recueillir.

- 21 août:

Hommage national aux victimes.

- 29 novembre:

Une première évaluation psychiatrique conclut qu'Anders Breivik souffrait de "schizophrénie paranoïde" au moment des faits et n'était donc pas responsable pénalement de ses actes.

- 13 janvier 2012:

La juge Wenche Elizabeth Arntzen du tribunal d'Oslo ordonne une nouvelle expertise psychiatrique.

- 10 avril:

Anders Breivik, selon les résultats de cette contre-expertise, est pénalement responsable de ses actes.

- 16 avril:

Ouverture du procès de Breivik, qui plaide non coupable, n'exprime aucun remords et reste impassible à la lecture de l'acte d'accusation. Ses premiers mots devant le tribunal sont pour en contester la compétence.

- 26 avril:

Des dizaines de milliers de Norvégiens se rassemblent dans tout le pays et entonnent une chanson pour enfants, qui, selon Breivik, sert à laver le cerveau des petits Norvégiens. Pour les manifestants, le meilleur moyen de défier Breivik est d'exprimer leur engagement en faveur de tout ce qu'il méprise, et affirmer ainsi leur soutien à une société tolérante et démocratique.

- 21 juin:

Les procureurs demandent l'internement psychiatrique de Breivik.

- 22 juin:

Au dernier jour de son procès, Breivik réclame son acquittement. Me Geir Lippestad, son avocat, demande que son client soit reconnu pénalement responsable. Il plaide pour l'acquittement de son client ou tout au moins, dit-il, la peine de prison la plus clémente possible. La décision est mise en délibéré au 24 août.

- 22 juillet:

Journée de commémoration en Norvège, un an jour pour jour après les attentats. "La bombe et les balles visaient à changer la Norvège. Le peuple norvégien a répondu en embrassant nos valeurs. Le tueur a échoué, le peuple a gagné", souligne le Premier ministre Jens Stoltenberg.

- 13 août:

Les autorités norvégiennes auraient pu prévenir l'attentat d'Oslo ou arrêter plus tôt Breivik, estime la commission d'enquête nommée par le gouvernement. La commission reproche par ailleurs à la police d'avoir tardé à réagir en raison d'une série d'incidents allant de problèmes du système de communication à la surcharge du bateau qui transportait l'unité de police anti-terroriste.

- 24 août:

Anders Behring Breivik est reconnu pénalement responsable et condamné, contre l'avis du parquet, à la peine maximale de 21 ans d'emprisonnement pour terrorisme et assassinats. Il pourra faire ensuite l'objet de mesures de rétention de sécurité, avec prolongation de la détention jusqu'à ce qu'il ne représente plus de danger pour la société. Breivik annonce qu'il ne fera pas appel.

st-ll/div/ir

PLUS:pc