NOUVELLES

Les dix grandes dates de l'affaire Breivik

24/08/2012 07:07 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

PARIS - PARIS (Sipa) — Les dix grandes dates de l'affaire Anders Behring Breivik, de l'assassinat de 77 personnes le 22 juillet 2011 à la condamnation de cet extrémiste islamophobe à 21 ans de prison ce vendredi.

- 22 juillet 2011

Une camionnette piégée explose devant le siège du gouvernement norvégien à Oslo: huit morts. Breivik se rend sur l'île d'Utoya, à une trentaine de kilomètres de là, où se tient un camp de jeunesse du Parti travailliste au pouvoir. Déguisé en policier, il traque et tue 69 personnes, dont la plus jeune est âgée de 14 ans. Il est arrêté sans opposer de résistance environ une heure et demie après le début du massacre

- 24 juillet

Journée de recueillement national en Norvège

- 25 juillet

La Norvège, le Danemark et la Suède observent une minute de silence

Anders Breivik avoue les attaques mais plaide non coupable de crime, estimant avoir agi en soldat contre le multiculturalisme et une invasion de l'Europe par les musulmans

- 12 août

Le gouvernement norvégien nomme une commission indépendante de neuf membres pour faire la lumière sur les attaques

- 29 novembre

Une première évaluation psychiatrique conclut qu'Anders Breivik n'était pas sain d'esprit au moment des attaques et n'était donc pas responsable pénalement de ses actes

- 4 janvier 2012

Une deuxième expertise conclut que Breivik était sain d'esprit au moment des attaques et donc responsable pénalement de ses actes

- 10 avril

Une contre-expertise psychiatrique conclut à la responsabilité pénale de Breivik

- 16 avril

Début du procès de Breivik, qui plaide non coupable de crime et n'exprime aucun remords

- 22 juin

Fin du procès. Breivik réclame son acquittement

- 24 août

Anders Behring Breivik est déclaré sain d'esprit et condamné à 21 ans de prison, dont dix ans de sûreté, pour terrorisme et assassinats, contre l'avis du parquet qui avait demandé l'internement psychiatrique. La peine peut être prolongée tant qu'il représente un danger pour la société

Sipa

st/div

PLUS:pc