NOUVELLES

Les commandes de biens durables ont glissé aux États-Unis en juillet

24/08/2012 09:06 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Exception faite du volatil secteur des transports, les commandes de biens durables ont enregistré un quatrième recul en cinq mois en juillet aux États-Unis, ce qui témoigne d'un certain fléchissement du secteur manufacturier.

Le département du Commerce américain a révélé vendredi que les commandes de biens durables ont augmenté à un taux désaisonnalisé de 4,2 pour cent en juillet. Toutefois, si on fait abstraction des avions et autres biens associés au transport, les commandes ont glissé de 0,4 pour cent.

Les commandes d'avions se sont envolées de 54 pour cent. Le géant Boeing, par exemple, a reçu 260 commandes le mois dernier, selon les analystes de la firme IHS Global Insight, contre seulement 21 en juin.

Les biens durables ont une espérance de vie d'au moins trois ans.

Les commandes de biens durables de base, qui reflètent les intentions d'investissement des entreprises, ont fondu de 3,4 pour cent. Il s'agit du recul le plus prononcé depuis novembre et du quatrième en cinq mois.

Les biens durables de base comprennent les ordinateurs, la machinerie industrielle et l'acier. Une réduction dans ce secteur démontre que les entreprises s'inquiètent d'un ralentissement économique et réduisent leurs investissements.

La crise budgétaire européenne a pratiquement poussé la région en récession, menaçant les exportations américaines, et les économies de pays comme la Chine, l'Inde et le Brésil donnent des signes d'essoufflement.

PLUS:pc