NOUVELLES

Le Pentagone tire un coup de semonce avant la publication du livre sur Ben Laden

24/08/2012 01:36 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Le directeur des opérations spéciales de l'armée américaine, l'amiral Bill McRaven, a prévenu les militaires — qu'ils soient en service ou retraités — qu'il est prêt à poursuivre en justice ceux qui auraient divulgué des renseignements confidentiels qui pourraient mettre en péril la sécurité de leurs camarades.

Cet avertissement est contenu dans une lettre transmise jeudi aux membres des forces spéciales et dont l'Associated Press a obtenu copie.

Il a tiré ce coup de semonce après qu'il eut été annoncé qu'un ancien membre de la force d'élite américaine qui a tué Oussama ben Laden au Pakistan le 2 mai 2011 compte publier son récit de l'opération. La publication du livre survient en plein débat sur l'implication des militaires dans la campagne présidentielle aux États-Unis.

Des responsables militaires ont déclaré que le livre «No Easy Day», dont la sortie est prévue le 11 septembre, n'avait pas été soumis à l'approbation du département de la Défense.

Des dirigeants du Pentagone ont toutefois indiqué qu'ils s'attendent à recevoir un exemplaire du livre «très bientôt». Le département de la Justice décidera ensuite si des mesures doivent être prises contre l'auteur.

L'amiral McRaven a vertement critiqué les militaires qui profitent de leur statut de «vedette» pour leur avancement personnel ou professionnel.

Il a ensuite reconnu qu'ils ont le droit de militer en faveur de certaines causes ou de publier des livres relatant leurs aventures, mais il a mis en garde ceux qui prétendent représenter tous les membres des forces spéciales. Il leur a aussi demandé de s'assurer que leurs écrits ne mettront pas en danger la sécurité de leurs compagnons.

L'auteur du livre utilise le pseudonyme Mark Owen. La chaîne Fox News a toutefois révélé, jeudi, qu'il s'agit de Matt Bissonnette, qui a quitté la Navy américaine l'été dernier. Un membre actuel et un retraité de l'armée américaine ont confirmé son identité sous le couvert de l'anonymat.

La maison d'édition Dutton a demandé aux médias de ne pas répéter l'identité véritable de l'auteur, citant des raisons de sécurité. Vendredi, des militants apparemment affiliés à al Qaïda avaient mis en ligne des photos qui seraient celles de M. Bissonnette, appelant à son assassinat.

Dutton a précisé que l'identité des autres soldats mentionnés dans «No Easy Day» a été camouflée. L'auteur doit accorder une entrevue à la télévision américaine le 9 septembre.

Dutton a fait imprimer 400 000 exemplaires du livre. Vendredi matin, «No Easy Day» trônait déjà au sommet du palmarès du site Amazon.com.

La maison d'édition a précisé que l'auteur remettra l'essentiel des revenus à des oeuvres de charité.

L'annonce de la sortie du livre survient au moment où un groupe d'anciens agents de la force d'élite Navy SEALs et de la CIA accusent le président Barack Obama d'avoir révélé des informations classifiées sur le raid contre Ben Laden, et de les exploiter à des fins politiciennes. Ils lui reprochent de s'attribuer trop de mérite dans cette opération.

PLUS:pc