NOUVELLES

Le Pentagone pourrait poursuivre l'auteur du livre sur la mort de Ben Laden

24/08/2012 03:26 EDT | Actualisé 23/10/2012 05:12 EDT

L'auteur du livre à paraître sur la mort d'Oussama ben Laden pourrait se retrouver devant les tribunaux. Le Pentagone se dit prêt à poursuivre les anciens et actuels militaires qui auraient dévoilé des informations confidentielles compromettant la sécurité de leurs collègues.

Les membres de forces spéciales ont reçu cette information jeudi dans une lettre signée par l'amiral Bill McRaven, directeur des opérations spéciales de l'armée américaine.

Les militaires ont le droit publier des mémoires relatant leurs aventures et de militer en faveur de certaines causes, mais ne peuvent mettre en danger leurs collègues par leurs écrits, ni prétendre représenter l'ensemble des membres des forces spéciales, a précisé l'amiral McRaven.

Au passage, il dénonce les militaires qui profitent de leur statut de « vedette » par ambition personnelle ou professionnelle.

Le Pentagone a lancé cet avertissement après avoir appris qu'un ancien militaire s'apprêtait à publier le livre No Easy Day. Sans avoir été vérifié ni autorisé par le département de la Défense américaine, le livre raconte le raid qui a conduit à la mort d'Oussama ben Laden au Pakistan, le 2 mai 2011.

Des dirigeants du Pentagone s'attendent à recevoir un exemplaire du livre « très bientôt », après quoi ils pourront décider de prendre ou non des mesures contre l'auteur.

L'ouvrage, publié par la maison d'édition Dutton, branche de Penguin USA, paraîtra à la date symbolique du 11 septembre prochain. Imprimé à plus 400 000 exemplaires, il occupe déjà la tête du palmarès du site Amazon.com.

Auteur démasqué

Utilisant le pseudonyme de Mark Owen, l'identité véritable du coauteur du livre n'était pas connu jusqu'à ce que la chaîne Fox News la révèle. Il s'agirait de Matt Bissonnette, un ancien des forces d'élite de la marine américaine qui aurait pris sa retraite l'été dernier.

La maison d'édition Dutton avait pourtant demandé aux médias de ne pas diffuser le nom de l'auteur, craignant pour sa sécurité. Vendredi, des militants présumément affiliés à Al-Qaïda avaient déjà mis en ligne des photos de l'auteur, incitant à l'assassiner.

L'auteur accordera une entrevue à la télévision américaine le 9 septembre.

La controverse entourant No Easy Day survient alors que l'implication des militaires dans la campagne présidentielle est remise en question. Un groupe d'anciens agents des Navy SEALs et de la CIA accusent le président Barack Obama de s'attribuer trop de mérite dans l'opération qui a mené à la mort de Ben Laden.

PLUS: