NOUVELLES

Le HCR est alarmé par l'état de santé des réfugiés au Soudan du Sud

24/08/2012 06:44 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

Le Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) s'est dit vendredi alarmé par l'état de santé de quelque 170.000 réfugiés au Soudan du Sud, en raison de la pluie, du froid et de la malnutrition.

"Avec 170.000 (contre 99.999 en avril) réfugiés soudanais actuellement dans les camps et implantations des colonies à travers les Etats d'Unity et du Haut-Nil au Soudan du Sud, l'état de santé parmi cette population est devenue une question de plus en plus alarmante", explique le HCR dans un communiqué.

La pluie et le froid qui sévissent actuellement dans la région sont ainsi la cause d'infections des voies respiratoires. Les réfugiés souffrent également de diarrhée et du paludisme, selon le HCR.

La situation est d'autant plus inquiétante que ces réfugiés sont très jeunes pour la plupart et que leur mère ou autre adulte les accompagnant sont souvent malades eux aussi.

Ainsi dans l'Etat du Haut-Nil, près de la moitié d'entre eux ont moins de 11 ans, selon le HCR.

L'ONU exprime son inquiétude depuis des mois au sujet de la situation humanitaire au Kordofan-Sud et au Nil Bleu, où des combats opposent depuis un an l'armée à des groupes rebelles qui s'étaient battus aux côtés des Sudistes pendant la guerre civile (1983-2005) ayant abouti à la partition du Soudan du Sud en juillet 2011.

apo/pjt/aub

PLUS:afp