NOUVELLES

La technologie réduit la demande aux bureaux touristiques de l'Île-du-Prince-Édouard

24/08/2012 09:03 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

Le ministre du Tourisme de l'Île-du-Prince-Édouard croit que la diminution du nombre de visiteurs observée dans les bureaux d'information s'explique par la popularité des outils Internet.

Beaucoup moins de gens que d'habitude se sont présentés dans les bureaux touristiques de la province cette année. Cette tendance à la baisse a commencé il y a quelques années.

Selon les données du ministère du Tourisme, le nombre de visiteurs a diminué de 54 % en juillet dans l'ensemble des bureaux touristiques de la province.

Le ministre du Tourisme, Robert Henderson, ne croit pas qu'il y ait moins de touristes pour autant. Il affirme que les gens utilisent davantage les outils offerts sur Internet pour se renseigner.

M. Henderson explique qu'il est facile d'utiliser l'Internet ou un appareil GPS pour choisir une destination, obtenir des cartes routières et planifier des vacances. Il souligne que la consultation de sites Internet touristiques augmente.

Le beau temps est une autre raison évoquée par le ministre. Les plages se présentaient comme des destinations incontournables, et les gens n'avaient probablement pas besoin de l'aide des bureaux touristiques pour s'y rendre.

Le conseil municipal de Summerside a appris que le nombre de visiteurs dans son bureau touristique avait diminué de 36 % en juillet comparativement à l'an dernier. Duke Cormier, président de l'agence du tourisme de Summerside, affirme toutefois que le nombre de personnes accueillies par les hôtels de la région a augmenté de 10 % en juillet.

Réjeanne Arsenault, propriétaire d'attractions touristiques dans la région d'Évangéline, confirme la tendance. Elle affirme qu'elle a accueilli à peu près le même nombre de visiteurs que l'an dernier.

Le ministre Henderson ne prévoit pas réduire les heures de service ou le personnel des bureaux touristique pour le moment.

PLUS: