NOUVELLES

Égypte: des milliers de personnes manifestent contre le président Morsi

24/08/2012 01:59 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

LE CAIRE, Égypte - Des milliers d'Égyptiens sont descendus dans les rues vendredi, à l'occasion d'une première manifestation d'envergure contre le nouveau président islamique Mohamme Morsi.

Les manifestants lui reprochent, tout comme aux Frères musulmans, de chercher à monopoliser le pouvoir.

La manifestation du Caire s'est ébranlée place Tahrir et s'est dirigée vers le palais présidentiel. Elle était toutefois nettement moins importante que celles qui ont mené à la chute de l'ancien président Hosni Moubarak, ou que celles organisées pour dénoncer les militaires qui ont pris le pouvoir après le départ de Moubarak.

Cette participation modeste démontre que M. Morsi et son gouvernement jouissent d'une légitimité populaire qui faisait défaut à leurs prédécesseurs, même si certains Égyptiens sont en désaccord avec leurs politiques.

Aucune violence n'a été rapportée au Caire, mais à Alexandrie, une foule armée de couteaux et de gourdins s'en est pris à un millier de personnes qui manifestaient contre les Frères musulmans. Plusieurs personnes ont été blessées mais l'identité des assaillants n'était pas connue.

Les détracteurs du président Morsi affirment qu'il a outrepassé son mandat quand il s'est approprié les pouvoirs législatifs après avoir envoyé à la retraite, plus tôt ce mois-ci, plusieurs généraux de premier plan, dont le maréchal Tantaoui.

Les manifestants du Caire semblaient être essentiellement des partisans de l'ancien régime ou des Égyptiens qui souhaitent voir leur pays demeurer un état séculaire.

PLUS:pc