NOUVELLES

Four Nations - L'Afrique du Sud, défi historique de l'Argentine

24/08/2012 05:32 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

L'Argentine croit l'heure venue de mettre un terme à l'invincibilité de l'Afrique du Sud, que les Pumas n'ont jamais battue en 14 confrontations, à l'occasion de sa première et historique sortie à domicile dans le Four Nations, samedi (19h10 GMT) à Mendoza (ouest)

Pour son premier grand rendez-vous en terre sud-américaine, que les dirigeants ont souhaité organiser au pied des Andes, dans le stade Malvinas Argentinas de Mendoza, les Pumas ne pouvaient rêver adversaire plus motivant que les Springboks.

De toutes les nations majeures du rugby mondial, l'Afrique du Sud est la seule à pouvoir se targuer d'un sans-faute face aux Pumas: 14 victoires depuis 1993. S'ils n'ont jamais non plus connu la défaite face aux Argentins, les All Blacks, prochain adversaire le 8 septembre à Wellington, ont cependant déjà concédé à un match nul en 1985 à Buenos Aires.

La première manche, samedi dernier au Cap, a montré l'ampleur de la tâche aux Pumas. Mais malgré le score peu flatteur (27-6), l'intégration est jugée réussie.

"Nous sommes déçus de la tournure du premier test mais nous n'avons pas joué si mal, nous étions au niveau. Nous avons eu des ballons de qualité en sortie de mêlée et en touche et nous avons essayé de les jouer. Et si nous avons concédé trois essais, notre organisation défensive fut très bonne par moments", a déclaré l'entraîneur argentin Santiago Phelan.

Deux retouches ont été apportées au XV de départ avec les titularisation de Martin Rodriguez à l'arrière aux dépens de Lucas Gonzalez Amorosino et surtout celle de Nicolas Sanchez à l'ouverture après la nouvelle blessure (adducteurs) de Juan Martin Hernandez. "El Mago" venait seulement d'effectuer son retour en sélection au Newlands Stadium après trois ans d'absence.

L'entraîneur des Springboks Heyneke Meyer, qui dispute le premier match de son mandat hors d'Afrique du Sud, a lui aussi une infirmerie bien remplie. Son dernier pensionnaire est le talonneur Bismarck du Plessis, sérieusement blessé à un genou samedi dernier au Cap et remplacé dans le XV de départ par Adriaan Strauss.

Meyer a également procédé à un changement tactique en troisième ligne avec le retour de Jacques Potgieter au poste de flanker et le repositionnement en N.8 de Willem Alberts dont fait les frais Keegan Daniel.

"Nous allons affronter une équipe des Pumas survoltée, qui a été très difficile à battre à domicile ces dernières années. Je n'ai pas été satisfait de notre prestation le week-end dernier. C'est un énorme défi", a déclaré Meyer, dont l'équipe se déplacera ensuite en Australie (le 8 septembre) et en Nouvelle-Zélande (le 15) avant de finir la compétition à domicile.

Composition des équipes:

Argentine: Rodriguez - Camacho, Bosch, Fernandez, Agulla - (o) Sanchez, (m Vergallo - Galindo, Fernandez Lobbe (cap.), Cabello - Albacete, Carizza - Figallo, Guinazu, Roncero

Afrique du Sud: Kirchner - Mvovo, J. de Villiers (cap.), F. Steyn, Habana - (o) M. Steyn, (m) Hougaard - J. Potgieter, Alberts, M. Coetzee - Bekker, Etzebeth - J. du Plessis, A. Strauss, Mtawarira

Remplaçants:

Argentine: Postiglioni, Ayerza, Senatore, Leonardi, Landajo, Amorosino, Imhoff

Afrique du Sud: T. Liebenberg, Cilliers, F. van der Merwe, Daniel, Pienaar, Lambie, Engelbrecht

Arbitre: Steve Walsh (AUS)

bur/bpa/mam

PLUS:afp