NOUVELLES

Fin de tournée dans le Nord sur fond militaire pour Stephen Harper

24/08/2012 08:30 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

Le premier ministre du Canada Stephen Harper concluait vendredi sa 7e visite annuelle dans le Nord canadien. Il a assisté à l'opération Nanook, un exercice militaire annuel qui vise à défendre la souveraineté du Canada dans cette région riche en ressources naturelles.

Le but de l'exercice est de montrer que les forces peuvent mener des opérations importantes dans cette région du pays.

Ainsi, depuis le navire HMCS St-John, le premier ministre a observé une opération militaire mettant en scène 650 membres des forces, aériennes, navales et terrestres. Les militaires ont simulé l'interception d'un navire rempli d'immigrants illégaux.

L'opération Nanook 2012 a débuté le 1er août et implique 1250 personnes, ce qui en fait la plus importante jusqu'à présent.

L'opération coûte 16,5 millions de dollars.

Le ministre de la Défense Peter MacKay et le chef d'État major Walt Natyncyk accompagnaient le premier ministre.

L'affirmation de la souveraineté canadienne dans le Grand Nord est toujours au coeur des tournées de Stephen Harper dans cette région.

M. Harper a insisté par le passé sur le besoin d'équiper plus adéquatement les Forces canadiennes en Arctique. En accédant au pouvoir en 2006, il a notamment initié le Projet de navires de patrouille extracôtiers de l'Arctique et la construction de deux installations en Arctique, une pour la marine et l'autre pour l'armée.

Le Centre de formation des Forces canadiennes dans l'Arctique est actuellement construit à Resolute Bay, au Nunavut. Son ouverture est prévue pour la fin août 2013.

Quant aux navires, dont le nombre prévu oscille en six et huit, ils ne sont pas attendus avant 2018 au plus tôt.

PLUS: