NOUVELLES

Alberto Contador rend hommage à son ancien coéquipier Lance Armstrong

24/08/2012 11:46 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

HUESCA, Espagne - Alberto Contador a refusé de commenter la possibilité que Lance Armstrong soit dépouillé de ses sept titres du Tour de France. Il a plutôt rendu hommage au talent de son ancien coéquipier.

Armstrong a renoncé à contester la procédure disciplinaire engagée contre lui par l'Agence américaine antidopage (USADA), qui affirme qu'il sera privé de ses titres acquis au Tour de France et écopera d'une suspension à vie.

Contador, qui a hésité à s'associer à Armstrong à la première année du retour à la compétition de l'Américain en 2009 au sein de l'équipe Astana, a déclaré qu'il avait gardé ses distances dans cette affaire.

«Je ne suis pas au courant de l'affaire. À chaque fois que je participe à une course majeure, j'essaie de garder ce genre de choses en retrait et de rester complètement concentré sur la course, a déclaré Contador avant le début de la septième étape du Tour d'Espagne. Je ne sais pas si c'est fini ou non. La vérité, c'est que je n'y pense pas.»

Contador et Armstrong ont été à couteaux tirés lors du retour au cyclisme du septuple champion du Tour à la suite d'une retraite de trois ans. Contador s'est éventuellement affirmé comme le leader de l'équipe alors qu'il a gagné le Tour cette année-là. Armstrong, qui a terminé troisième, s'est joint à l'équipe RadioShack la saison suivante.

Le cycliste espagnol, qui a été dépouillé de sa victoire au Tour 2010 après avoir été convaincu de dopage, est demeuré courtois au moment de commenter les qualités de compétiteur d'Armstrong.

«Je pense qu'il était un cycliste qui a toujours démontré une telle force, une grande intelligence de la course et une spectaculaire forme physique», a précisé Contador, qui est troisième au classement général de la Vuelta.

Quelques cyclistes ont émis de brefs commentaires sur l'affaire Armstrong avant le début de l'étape de vendredi à la Vuelta. Le vice-champion du Tour 2002, Joseba Beloki, s'est toutefois refusé à dire quoi que ce soit malgré la possibilité qu'il hérite du titre si Armstrong est formellement dépouillé.

«Nous avons lu et commenté les nouvelles dans l'autobus de l'équipe, mais rien de plus, a prétendu le Néerlandais Joost van Leijen de l'équipe Lotto Belisol. Je comprends sa décision. La chasse ne cessera jamais. Après cette affaire, sa vie continue.»

PLUS:pc