NOUVELLES

Affaire Armstrong: l'UCI attend la décision de l'Usada avant de se prononcer

24/08/2012 07:37 EDT | Actualisé 24/10/2012 05:12 EDT

L'Union cyliste internationale (UCI) a dit vendredi qu'elle attendrait de recevoir la décision motivée de l'Agence antidopage américaine (Usada) concernant Lance Armstrong avant de décider des suites à donner à l'affaire.

"L'UCI a pris note de la décision de Lance Armstrong de ne pas recourir à un arbitrage dans le cas que l'Usada a lancé contre lui", souligne la Fédération internationale dans un communiqué.

Dans ce cas-là, l'UCI rappelle qu'en vertu du Code mondial antidopage, l'organisation antidopage, à savoir l'Usada, doit soumettre aux parties, Lance Armstrong, l'Agence mondiale antidopage (AMA) et l'UCI, une décision motivée expliquant l'action entreprise.

"En attendant que l'Usada rende sa décision, l'UCI n'a pas de commentaire à faire", conclut le communiqué.

Le patron de l'Usada, Travis Tygart, a fait savoir jeudi que Lance Armstrong allait être privé de tous ses résultats depuis le 1er août 1998, incluant ses sept victoires dans le Tour de France (1999-2005), et banni à vie des compétitions sportives.

Cependant, selon les textes, l'Agence américaine n'a compétence que sur le territoire américain. Et la décision de priver Armstrong de son palmarès dans les grandes courses cyclistes appartient théoriquement à l'UCI. Début août, celle-ci avait dénoncé le mépris de l'Usada pour les règles et demandé que la gestion du cas Armstrong soit confiée à une autorité indépendante.

stp/chc

PLUS:afp