NOUVELLES

Yellow Média presse les actionnaires d'approuver son plan sur sa dette

23/08/2012 01:08 EDT | Actualisé 23/10/2012 05:12 EDT

MONTRÉAL - Yellow Média (TSX:YLO) a demandé jeudi à ses détenteurs de dettes et actionnaires de soutenir son plan pour réduire sa dette de près de deux milliards $, affirmant qu'autrement, la direction devrait recourir à des options «moins favorables» pour l'entreprise et les parties intéressées.

Les actionnaires et créanciers voteront le 6 septembre sur le plan de recapitalisation de la dette de Yellow Média, que l'éditeur d'annuaires montréalais juge trop élevée alors qu'il oeuvre à sa transformation en société en ligne.

Yellow Média soutient, dans un communiqué transmis jeudi, que la restructuration du capital est «urgente».

L'entreprise ajoute que la situation financière actuelle de Yellow Média et un processus de restructuration prolongé nuiront à la société.

La compagnie établie à Montréal n'a pas élaboré sur les «options moins favorables» qu'elle pourrait envisager.

Parallèlement, un groupe de créanciers a déjà déposé une motion en Cour supérieure du Québec pour contester le plan proposé sur la transposition de la dette en valeurs mobilières.

Le groupe, qui représente des détenteurs de débentures subordonnées non garanties convertibles à 6,25 pour cent, parle au nom de maints investisseurs institutionnels et au détail.

Yellow Média a annoncé vouloir ramener sa dette à 850 millions $, contre environ 1,8 milliard $ actuellement, et a précisé qu'il utiliserait des facilités de crédit, des débentures et des espèces pour effectuer la transaction de recapitalisation.

McMillan LLP, firme conseil pour un autre groupe de créanciers qui comprend six grandes banques, a estimé qu'il serait mieux pour la compagnie de retirer son plan de restructuration sous la Loi canadienne sur les sociétés par actions pour plutôt négocier plus encore avec les actionnaires et créanciers.

Yellow Média a fait valoir jeudi qu'elle était exposée à un «risque considérable» de refinancement puisque 44 pour cent de sa dette actuelle vient à échéance au cours des 18 prochains mois et qu'elle se négociait à moins de 55 cents le dollar lorsque Yellow Média a annoncé la restructuration du capital le 23 juillet.

PLUS:pc