NOUVELLES

Washington appelle Japon et Corée du Sud à régler leur différend sur des îles

23/08/2012 03:16 EDT | Actualisé 23/10/2012 05:12 EDT

Les Etats-Unis ont appelé jeudi le Japon et la Corée du Sud à régler leurs différends par la voie du dialogue alors que Séoul a refusé de répondre à une lettre de Tokyo concernant des îlots dont les deux pays se disputent la souveraineté.

"Ces deux pays sont forts, importants, et des alliés précieux des Etats-Unis", a souligné la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland. "Clairement, ce n'est pas l'idéal pour nous quand ces deux pays se disputent".

"Donc notre message est le même pour eux deux: solutionnez ce problème, travaillez sereinement pour résoudre ce conflit, discutez", a-t-elle ajouté alors que les Etats-Unis tentent de rester aussi neutres que possible dans cette affaire.

La Corée du Sud a renvoyé à son expéditeur, sans y répondre, une lettre du Premier ministre japonais au président sud-coréen au sujet d'îles situées dans la mer du Japon, que les deux pays se revendiquent.

La tension est montée ces derniers jours entre le Japon et la Corée du Sud, colonie nippone de 1910 à 1945, après la visite du président sud-coréen Lee Myung-Bak sur ces îles appelées Dokdo à Séoul et Takeshima à Tokyo.

Quelques jours après sa visite sur les îles contestées, le président sud-coréen a prévenu que l'empereur du Japon, Akihito, ne pourrait venir en Corée du Sud que s'il s'excusait pour les atrocités commises par les forces d'occupation japonaises.

En 1990, Akihito avait exprimé "ses profonds regrets" pour les souffrances du peuple coréen pendant la colonisation.

sct-ddl/bdx/lor

PLUS:afp