NOUVELLES

Wall Street ouvre en baisse, inquiète malgré la Fed

23/08/2012 09:51 EDT | Actualisé 23/10/2012 05:12 EDT

La Bourse de New York a ouvert en baisse jeudi, inquiète pour la croissance mondiale, après des chiffres mitigés en Chine et en Europe, en dépit de l'espoir d'un nouvel assouplissement monétaire aux Etats-Unis: le Dow Jones cédait 0,04% et le Nasdaq 0,29%.

Vers 13H40 GMT, l'indice Dow Jones Industrial Average lâchait 39,03 points à 13.133,73 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 12,19 points à 3.061,48 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 glissait de 0,32% (-4,54 points à 1.408,95 points).

Wall Street avait clôturé sans direction mercredi, les investisseurs restant prudents sur la situation en Europe tout en accueillant positivement un document de la banque centrale américaine (Fed): le Dow Jones avait perdu 0,23% à 13.172,76 points tandis que le Nasdaq avait pris 0,21%, à 3.073,67 points.

Jeudi, au lendemain de la publication des minutes d'une réunion de la Réserve fédérale américaine (Fed) dans lesquelles les courtiers ont pu découvrir que les dirigeants de la Fed n'excluaient pas d'augmenter "sous peu" leur soutien à l'économie américaine, Wall Street peinait à se hisser dans le vert.

En effet, les espoirs d'assouplissement monétaire aux Etats-Unis ne suffisaient pas à atténuer les inquiétudes des opérateurs, confrontés à la sortie de chiffres préoccupants pour la croissance mondiale.

"Les courtiers ont à nouveau tourné leur attention vers les statistiques économiques ce matin", ont indiqué les experts de Barclays. Du côté de l'activité manufacturière, "l'indice PMI des directeurs d'achat en Chine a déçu en atteignant (...) un plus bas en neuf mois, sans compter des chiffres mitigés en Europe".

En effet, selon une première estimation de l'indice européen PMI publiée jeudi, l'activité du secteur privé dans la zone euro, s'est encore contractée en août, pour le septième mois consécutif, signe d'une probable récession au troisième trimestre.

Par ailleurs, aux Etats-Unis, "l'humeur des courtiers est assombrie par des nouvelles inscriptions au chômage supérieures aux attentes des économistes et par les résultats moins bons que prévu du membre de l'indice Dow (Jones) Hewlett-Packard", ont ajouté les experts de Charles Schwab.

Le marché obligataire progressait. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans baissait à 1,674% contre 1,719% mercredi et celui à 30 ans, à 2,791% contre 2,825%.

ppa/jum/bdx

PLUS:afp